AccueilRechercherS'enregistrerConnexion


 

Partagez
 

 (Harrison) Tu voulais me voir ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Samara J. Williams

Samara J. Williams
Administratrice

http://snowflake-lane.forumactif.com/t567-samara-plaque-moi-contre-un-meuble-ikea-et-dis-moi-des-mots-crus-en-suedois https://snowflake-lane.forumsrpg.com/t563-samara-j-ai-jamais-eu-
TUMBLR est mon ami ◗ CELEBRITE : ▬ Sasha Pieterse
◗ CREDITS : ▬ SWEET DISASTER
◗ ÂGE : 24
◗ STATUT : ▬ Célibatarde et enceinte
◗ EMPLOI, ETUDES : ▬ Lycéenne
◗ MESSAGES : 1278
◗ POINTS : 6798
◗ CURRENTLY : (Harrison) Tu voulais me voir ?  Adam_Levine

Albane + Louka + Cléo + Jasmine&Harrison + Liam

(Harrison) Tu voulais me voir ?  Tumblr_lif88mgH8w1qge7wx

(Harrison) Tu voulais me voir ?  Empty
MessageSujet: (Harrison) Tu voulais me voir ?    (Harrison) Tu voulais me voir ?  EmptyJeu 15 Aoû - 23:47

(Harrison) Tu voulais me voir ?  Tumblr_mhgz80jsjH1s01urto1_500


« Tu voulais me voir ? »
feat. Harrisson R. Goodwin

La veille, Samara avait la fête toute la nuit, ce qui n’était pas un réel scoop la connaissant il faut bien avouer. Cette fois elle était allé avec des personnes qui sont plus des connaissances que es amis à vrai dire dans la ville voisine où ils étaient invités. Samara ne connaissait personne à vrai dire mais cela ne l’avait pas du tout empêché de s’éclater. Au final elle avait fini la soirée complétement torchée et avait dû prendre un taxi pour revenir à Winnipeg puisqu’elle n’avait trouvé personne qui ne soit pas bourré pour la raccompagné. En rentrant, elle avait dû faire un effort monstre pour ne pas faire de bruit et donc de ne réveiller personne. En fait, elle ne savait pas comment elle avait fait, mais avait réussi à rentrer incognito et avait pu se coucher sans même se déshabiller dans son lit où elle n’avait pas mis bien longtemps avant de s’endormir. Au petit matin, alors qu’elle n’avait bien sûre pas eu le temps de récupérer de la veille, elle s’était réveillé à cause des rayons du soleil qui passait à cause de ses fichus volets qu’elle n’avait pas en tête de fermer la veille. En prime, c’était à prévoir, Samara avait un mal de crane insupportable, tout ça parce qu’elle n’avait pas pu passer une soirée sobre. Comme chaque lendemain matin de fête, elle se maudissait de ne pas avoir était sage au niveau de l’alcool mais à chaque fois c’était pareil, elle savait que cela n’allait pas la calmer durant la prochaine soirée. Heureusement, elle n’avait rien de prévu aujourd’hui, elle allait pouvoir récupérer et se droguer au café en espérant que cela allait passer.

La journée de Samara avait été tout ce qu’il y a de plus banal en réalité. Elle était restée chez elle à se reposer avant de sortir, une heure, peut-être deux avec des amies où elle était sortie au centre commercial pour faire les magasins et surtout faire des commérages sur telle ou telle personne qu’elles connaissaient bien ou seulement de vue. Elle était finalement rentrée chez elle car ses amies comptaient sortir ce soir et la veille avait tellement été crevante qu’elle ne se sentait pas réellement de ressortir ce soir encore, demain peut-être. Eh oui, Samara a dit non à une soirée, il faut vraiment qu’elle n’ait pas la tête à ça, mais bon, personne ne lui avait fait la moindre réflexion. De toute façon, elle allait surement sortir le lendemain alors qu’elle loupe une soirée ce n’était vraiment pas la fin du monde. Etant seule chez elle, les autres étant elle ne sait où, elle s’était préparée un truc vite fait à manger et s’était mise devant la télévision où elle avait commencé à manger. Mais c’est alors qu’elle reçut un texto de la part de… Harrison ? Samara se pressa d’ouvrir le texto pour lire ce qu’il avait à lui dire et apparemment, il voulait la voir. Un sourire se dessina alors sur ses lèvres sans même qu’elle s’en rende compte. Finalement, ils avaient rendez-vous dans moins d’une heure. D’ordinaire, Samara aurait dit à la personne qu’elle avait autre chose à faire parce qu’elle voulait rester seule mais bon, c’était Harrison et puis, elle ne savait pas si l’occasion de le voir se représenterait à nouveau.

Après s’être préparée et s’était fait très jolie voir ultra sexy pour son professeur de sport, elle était sortie pour aller le rejoindre là où ils avaient convenu. Elle était bien heureuse de savoir qu’ils allaient se revoir ce soir, bien loin de s’imaginer de la véritable raison qui avait poussé le brun à la contacter, non pas par simplement une simple envie de la voir comme c’était pourtant réciproque. Samara arriva vite à destination. Il faisait nuit noire, seule les lampadaires éclairaient la ville. La jeune femme de dix-huit ans reconnue bien sur la voiture d’Harrison garait pas très loin, à l’écart de la lumière des lampadaires, où ils s’étaient déjà vus à mainte reprise. En fait ils étaient derrière un supermarché et à cette heure-là, le parking était complétement désert. Il fallait vraiment vouloir y aller pour le faire. S’assurant qu’il n’y avait personne, la jeune femme s’approcha de la voiture et frappa sur la vitre de la portière côté passager pour lui montrer qu’elle était là et sans attendre et ouvrit la portière et s’asseya, se retrouvant à côté d’Harri. « Je savais bien que tu ne tiendrais pas longtemps avant de vouloir me revoir ! » Dit-elle avec un petit sourire en repensant à leur dernier moment passé à l’écart de la ville, dans un lac. Mais l’homme à côté d’elle semblait bizarre. « Qu’est-ce qui se passe ? » Demanda-t-elle sans sourire cette fois, fronçant les sourcils se demandant réellement pourquoi il était comme cela.



créée par Matrona


_________________
Don't be a drag, just be a queen
uc. ⊹ bohemian psychedelic
Revenir en haut Aller en bas
Harrison R. Goodwin


Feuille de personnage
► AGE:
► RELATIONSHIPS:
Harrison R. Goodwin
Administrateur

http://snowflake-lane.forumactif.com/t750-harrison-goodwin-once-i-don-t-care-about-you-good-luck-getting-that-back https://snowflake-lane.forumsrpg.com/t725-harrison-y-a-rien-a-la
(Harrison) Tu voulais me voir ?  Tumblr_m3es3ubHLx1qmuesuo1_500 ◗ CELEBRITE : Adam(reallyhot)Levine.
◗ CREDITS : © Tumblr & Bazzart.
◗ ÂGE : 35
◗ STATUT : Dans la merde. Mais vraiment, vraiment dans la merde.
◗ EMPLOI, ETUDES : Une certaine passion pour ruiner ma vie et celles des autres.
◗ ADRESSE : Ma bagnole. Définitivement ma bagnole.
◗ MESSAGES : 383
◗ POINTS : 5661
◗ CURRENTLY : (Harrison) Tu voulais me voir ?  959784MK

"So, do it. Decide. Is this the life you want to live? Is this the person you want to love? Is this the best you can be? Can you be stronger? Kinder? More Compassionate? Decide. Breathe in. Breathe out and decide"

(Harrison) Tu voulais me voir ?  Empty
MessageSujet: Re: (Harrison) Tu voulais me voir ?    (Harrison) Tu voulais me voir ?  EmptyVen 16 Aoû - 8:22






So it goes without saying you
left me feeling hurt.

feat. Samara Williams

Harrison avait été incapable de s'endormir de la nuit après sa dispute avec Albane au Starbuck Coffee. Il était sidéré qu'elle en ait autant appris, qu'elle en sache autant. Il avait un temps pensé qu'elle bluffait mais il avait finalement commencé à croire qu'il se pouvait que Samara ait parlé. Il rumina si bien cette idée toute la nuit et toute la journée qu'il termina par ne plus pouvoir se retenir d'envoyer un message à Samara afin de la voir. Il allait mettre un point définitif à leur histoire, elle venait de faire le pire qu'on puisse faire et Harrison était fou de rage. Il la pensait tellement plus maligne que ça, plus mature que ça. Il l'imaginait en train de se vanter auprès d'Albane de leurs parties de jambe en l'air et ça le rendait fou. Il essaya de se calmer en allant voir Alessandra quelques heures, il avait décidé de l'emmener au parc, JJ avait voulu les accompagner et Harrison n'avait pas eu le coeur de lui dire non. Alors ils y étaient allé tout les trois, Alessandra leur avait fait sourire sur sourire et JJ lui avait fait la remarque qu'elle était beaucoup plus agréable quand il était là. Ca l'avait calmé quelques temps mais dès que la petite fut couchée, la colère d'Harrison revint. Plus l'heure du rendez-vous approchait, plus son visage se fermait. JJ l'avait pris pour elle, mais cette fois-ci il avait été tendre, il l'avait rassuré et était partis. C'était bizarre, JJ semblait être gentille lorsqu'elle sentait qu'Harrison décrochait. Ça lui faisait plaisir mais si elle savait... Si elle savait dans quel merde il s'était mis, le déshonneur que ça serait pour elle et sa fille si jamais un jour ça se savait elle saurait beaucoup moins conciliante.

La route était déserte à cette heure-ci. Il fallait dire que le temps était couvert et qu'un orage méritait d'éclater d'un moment à l'autre. Il arriva sur le parking un peu en avance et mit en marche l'album de Kings of Leon histoire de se calmer un peu et de ne pas lui envoyer la foudre dès qu'elle monterait dans la voiture. Les minutes passèrent et Harrison commençait à se demander si la jolie blonde allait vraiment venir. Finalement, alors qu'il ne l'attendait presque plus, on tapa à la fenêtre de sa voiture côté passager. Harrison déverrouilla sa voiture et regarda Samara monter. Elle lui lança avec son éternel air malicieux qu'elle se doutait bien qu'il n'allait pas tenir avant de demander à la revoir. Il serra les dents et décida de ne même pas répondre. Cette fois-ci leurs regards se croisèrent, elle dût déceler quelque chose dans ses yeux car elle demanda précipitamment ce qu'il se passait. Il la toisa puis répondit : "Tu te souviens la première fois qu'on a couché ensemble la première fois et que je t'ai dis qu'il allait falloir t'abstenir de parler de ce qu'il s'était passé ? Que tu pourrais foutre ma vie en l'air et ta réputation ? Ça tenait aussi pour toutes les autres fois où on s'est vu. Cet avertissement ça voulait dire clairement n'en parle pas." Sa voix était froide, mesurée, il faisait tout ce qu'il pouvait pour ne pas exploser de colère, il pouvait être particulièrement violent dans ces cas-là et il ne comptait pas montrer cet aspect de sa personnalité à la blonde. "Je t'ai fais confiance Samara, je t'ai véritablement accordé ma confiance alors que j'avais tout à perdre. Tout ça pour du sexe, et toi tu m'as trahis. Puis pas avec n'importe qui en plus. Cette peste d'Everdeen. T'as pas trouvé mieux bordel ? Pourquoi pas le proviseur pendant que tu y es ?"

Harrison était terriblement déçu mais il espérait au fond de lui que Sam allait lui trouver une vraie excuse, un truc de merde mais une vraie excuse genre qu'elle avait perdu son portable dans les vestiaires ou quelque chose dans le genre. Harrison ne voulait pas être déçue quand il s'agissait de Samara, il était une de ses seules avec qui il avait autant pris de risque et il n'avait pas envie qu'elle lui donne tort. Il avait envie qu'elle lui prouve qu'il avait eu raison de lui faire confiance et qu'il n'avait même pas le droit de remettre sa parole en question mais dès que le jeune prof pensait que ces histoires de cul pouvaient le priver de sa fille, il perdait quasiment la raison.


© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


_________________
    and suddenly, I become your past
    POURQUOI C'EST PAS COMME D'HABITUDE, ELLE M'ENGUEULE, ME CRACHE À LA FIGURE, JE LUI RETOURNE LE CERVEAU EN TROIS MINUTES, LES DRAPS NOUS CONSOLENT APRÈS CHAQUE DISPUTE. L'IGNORANCE EST L'UNE DES PIRES SOUFFRANCES.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Samara J. Williams

Samara J. Williams
Administratrice

http://snowflake-lane.forumactif.com/t567-samara-plaque-moi-contre-un-meuble-ikea-et-dis-moi-des-mots-crus-en-suedois https://snowflake-lane.forumsrpg.com/t563-samara-j-ai-jamais-eu-
TUMBLR est mon ami ◗ CELEBRITE : ▬ Sasha Pieterse
◗ CREDITS : ▬ SWEET DISASTER
◗ ÂGE : 24
◗ STATUT : ▬ Célibatarde et enceinte
◗ EMPLOI, ETUDES : ▬ Lycéenne
◗ MESSAGES : 1278
◗ POINTS : 6798
◗ CURRENTLY : (Harrison) Tu voulais me voir ?  Adam_Levine

Albane + Louka + Cléo + Jasmine&Harrison + Liam

(Harrison) Tu voulais me voir ?  Tumblr_lif88mgH8w1qge7wx

(Harrison) Tu voulais me voir ?  Empty
MessageSujet: Re: (Harrison) Tu voulais me voir ?    (Harrison) Tu voulais me voir ?  EmptyVen 16 Aoû - 16:10

(Harrison) Tu voulais me voir ?  Tumblr_mhgz80jsjH1s01urto1_500


« Tu voulais me voir ? »
feat. Harrisson R. Goodwin

Samara avait été vraiment contente en recevant un message de son professeur, comme quoi il voulait la voir. Ils s’étaient vus il y a peu dans le plus grands des hasards alors Samara ne s’attendait pas à ce qu’il la contact ce soir. Il faut croire qu’elle s’était trompée et heureusement d’ailleurs car sinon, elle aurait passé la soirée enfermée chez elle, en solo. Elle qui pensait qu’il voulait la voir pour passer du temps avec elle dans sa voiture dans le parking de la superette comme à leur habitude quoi. Bah elle avait tout faux, encore une fois, il lui faisait des reproches, reproches complètement injustifiés en plus, non mais c’était la meilleure. La blonde était là depuis à peine quelques secondes dans sa voiture qu’il était déjà énervé contre elle, levant les yeux au ciel, qu’est-ce qu’il ne fallait surtout pas attendre. Alors qu’elle l’écoutait, visiblement déçu d’elle sans qu’elle puisse comprendre, elle était de plus en plus perdue. Elle n’avait même pas à se souvenir si oui ou non elle avait pu faire une gaffe car elle était formelle, jamais ô grand jamais elle n’en avait parlé. Et puis, lorsqu’il lui parla d’Everdeen et donc d’Albane son amie lorsqu’elles sont simplement seule et qui au lycée font croire qu’elles ne peuvent pas se voir et qu’elle se dispute la couronne de la plus grosse peste des couloirs du lycée. Non mais pourquoi pensait-il qu’elle l’avait dit à Albane au juste ? En tout cas, en l’entendant dire qu’elle avait confiée à Albane, elle ne put s’empêcher de rire nerveusement mais en voyant son regard sur elle, elle comprit qu’il fallait beaucoup mieux qu’elle arrête, ce qu’elle fit avant de dire : « Albane ? Vous les profs vous vivez en autarcie ou quoi ? Albane et moi on ne peut pas se blairer mais bien sur je serais allée lui en parler pour le fun ! » Dit-elle ironiquement. Pourtant c’était un mensonge, du moins le fait qu’Albane et elle ne pouvaient pas se blairer puisqu’en réalité lorsqu’elle sont tous les deux elles s’adorent et plus même mais quant au fait qu’elle ne lui en avait pas parlé, c’était la pure vérité. Samara n’arrivait pas à croire qu’il puisse penser une seule seconde qu’elle puisse en parler à qui que ce soit. Elle n’en avait parlé à personne et c’était bien une première, elle n’avait même pas fait la moindre allusion quant au fait qu’elle se tapait un homme inconnu. Rien, pas la moindre petite phrase, elle avait toujours fait en sorte que ses amies et les autres puissent le découvrir.

Si Albane le savait, sans que Samara comprenne comment, ce n’était pas sa faute et d’ailleurs ça l’étonnait grandement que son amie soit au courant et qu’elle ne lui ait pas parlé à elle de sa découverte, il allait falloir qu’elle lui parle et lui demande de se la fermer, mis à part si Harrison est décidé d’en finir une bonne fois pour toute avec leur semblant de relation en ne la croyant pas. « Et ne fais pas genre tu m’as donné ta confiance, tu n’as absolument pas confiance en moi et ne dis pas non, tu me l’a très bien fait comprendre. » Elle faisait allusion au fait que la dernière fois qu’ils s’étaient vus, même si la suite de la soirée s’était impeccablement bien déroulée, il l’avait cru capable de se servir de lui et de pouvoir porter plainte à n’importe quel instant, soit disant comme l’enfoiré de prof qu’elle avait eu à Los Angeles. Alors la confiance, il n’en avait pas réellement alors il fallait qu’il arrête de dire qu’il était entièrement confiance car il lui avait toujours démontré le contraire et le faisait passé pour une peste immature. Elle avait beau n’avoir que dix-huit ans, elle n’était pas immature au point d’aller crier de leur liaison sur tous les toits. Peut-être qu’elle se vante devant ses potes des personnes qu’elle se tape en général mais pas sa relation avec Harrison, elle aussi aurait des ennuis si cela se savait et ce n’est pas le genre d’ennuis que recherche Samara. Cette dernière ne se reconnaissait même pas, elle était là à se justifier alors que d’ordinaire, elle est du genre je-m’en-foutiste et qu’elle serait partie en claquant la portière sans même se retourner. Au lieu de cela, Sam’ était là, énervée qu’il puisse douter d’elle, à vouloir arranger les choses. C’était bien une première pour mademoiselle Williams.




créée par Matrona


_________________
Don't be a drag, just be a queen
uc. ⊹ bohemian psychedelic
Revenir en haut Aller en bas
Harrison R. Goodwin


Feuille de personnage
► AGE:
► RELATIONSHIPS:
Harrison R. Goodwin
Administrateur

http://snowflake-lane.forumactif.com/t750-harrison-goodwin-once-i-don-t-care-about-you-good-luck-getting-that-back https://snowflake-lane.forumsrpg.com/t725-harrison-y-a-rien-a-la
(Harrison) Tu voulais me voir ?  Tumblr_m3es3ubHLx1qmuesuo1_500 ◗ CELEBRITE : Adam(reallyhot)Levine.
◗ CREDITS : © Tumblr & Bazzart.
◗ ÂGE : 35
◗ STATUT : Dans la merde. Mais vraiment, vraiment dans la merde.
◗ EMPLOI, ETUDES : Une certaine passion pour ruiner ma vie et celles des autres.
◗ ADRESSE : Ma bagnole. Définitivement ma bagnole.
◗ MESSAGES : 383
◗ POINTS : 5661
◗ CURRENTLY : (Harrison) Tu voulais me voir ?  959784MK

"So, do it. Decide. Is this the life you want to live? Is this the person you want to love? Is this the best you can be? Can you be stronger? Kinder? More Compassionate? Decide. Breathe in. Breathe out and decide"

(Harrison) Tu voulais me voir ?  Empty
MessageSujet: Re: (Harrison) Tu voulais me voir ?    (Harrison) Tu voulais me voir ?  EmptyVen 16 Aoû - 20:54






So it goes without saying you
left me feeling hurt.

feat. Samara Williams

Peut-être qu'après tout Harrison avait une fausse image de Samara. Il l'imaginait tellement peste que lorsque la petite Albane l'avait provoqué en lui disant qu'elle savait parfaitement ce qu'il se passait entre lui et une de ses élèves ça lui avait parut presque évident que la jolie blonde de dix-huit ans avait abusé de sa confiance. Mais évidemment Samara avait l'air une fois de plus particulièrement sincère, elle l'avait pris directement de haut ce qui l'avait énervé mais ce qui lui montrait qu'elle semblait avoir raison. Elle fut carrément insolente en lui demandant si les profs vivaient en autarcie, Harrison haussa les sourcils et lui répondit d'un ton sec : "Tu crois que j'ai que à foutre que de procéder à une analyse approfondie de tes relations avec la Everdeen ? Qu'est-ce que j'en sais moi que vous vous détestez vraiment ! Vous les filles vous êtes tellement fausses, un jour vous vous battez dessus l'autre vous êtes bras dessus bras dessous en train vous acharner sur une nouvelle proie alors ne me prend pas pour un con Samara, j'ai plein de défauts mais j'ai pas celui-là. Je sais comment vous fonctionner vous les nanas et vous avez pratiquement toute un grain quand il s'agit d'avoir des relations saines avec les gens, donc non les profs ne vivent pas en autarcie." Il lui jeta un regard méprisant, histoire de lui montrer que lui aussi il savait faire. Il jeta un coup d'oeil dehors la pluie s'était mise à tomber sans même qu'il s'en rende compte, ça allait faire du bien à Winnipeg. Il remonta sa vitre ouverte et la regarda alors qu'elle s'énervait toute seule. Il avait presque envie de rire mais la pensée qu'elle ait pu le trahir lui passer tout de suite l'envie.

Elle lui balança par la suite qu'elle savait qu'il ne lui avait jamais fais confiance et qu'il était inutile de faire comme si. Elle avait pas tort, Harrison n'avait jamais fais confiance aux femmes, il les trouvait perfide et n'avait aucune confiance en elles dès le départ alors Samara marquait un point finalement. Il la regarda et déclara : "T'as vu le personnage ? Évidemment que j'ai du mal à te faire confiance ! T'es imprévisible c'est ta plus grande qualité comme ton plus grand défaut tu souffles le chaud et le froid, on sait jamais comment tu vas réagir alors oui quand Albane vient me voir en me disant qu'elle a surpris des choses bizarres la première chose que je me dis c'est que peut-être t'en as parlé au détour de la conversation, je suis pas H24 avec toi, je sais pas comment tu fonctionnes avec tes copines alors oui je me méfie." Il planta son regard dans le sien pour lui montrer qu'il ne se laisserait pas démonter lui non plus. C'était difficile de s'engueuler avec Samara elle avait presque toujours le dernier mot et n'hésitait pas à se défendre, JJ elle faisait dans l'hystérie ça le changeait. "Imagine si moi je me vantais de me taper une gamine de dix-huit ans auprès de mes potes et que t'en entendait parler au bar, ça te plairait ?"



© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


_________________
    and suddenly, I become your past
    POURQUOI C'EST PAS COMME D'HABITUDE, ELLE M'ENGUEULE, ME CRACHE À LA FIGURE, JE LUI RETOURNE LE CERVEAU EN TROIS MINUTES, LES DRAPS NOUS CONSOLENT APRÈS CHAQUE DISPUTE. L'IGNORANCE EST L'UNE DES PIRES SOUFFRANCES.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Samara J. Williams

Samara J. Williams
Administratrice

http://snowflake-lane.forumactif.com/t567-samara-plaque-moi-contre-un-meuble-ikea-et-dis-moi-des-mots-crus-en-suedois https://snowflake-lane.forumsrpg.com/t563-samara-j-ai-jamais-eu-
TUMBLR est mon ami ◗ CELEBRITE : ▬ Sasha Pieterse
◗ CREDITS : ▬ SWEET DISASTER
◗ ÂGE : 24
◗ STATUT : ▬ Célibatarde et enceinte
◗ EMPLOI, ETUDES : ▬ Lycéenne
◗ MESSAGES : 1278
◗ POINTS : 6798
◗ CURRENTLY : (Harrison) Tu voulais me voir ?  Adam_Levine

Albane + Louka + Cléo + Jasmine&Harrison + Liam

(Harrison) Tu voulais me voir ?  Tumblr_lif88mgH8w1qge7wx

(Harrison) Tu voulais me voir ?  Empty
MessageSujet: Re: (Harrison) Tu voulais me voir ?    (Harrison) Tu voulais me voir ?  EmptySam 17 Aoû - 2:02

(Harrison) Tu voulais me voir ?  Tumblr_mhgz80jsjH1s01urto1_500


« Tu voulais me voir ? »
feat. Harrisson R. Goodwin

Samara pensait que les professeurs, et donc Harrison était au courant des rumeurs qui circulaient dans les couloirs comme quoi Albane et Samara ne pouvaient pas se saquer. Tout le monde le savait, ou plutôt pensait croire, qu’elles se détestaient royalement et qu’elle en était limite venu aux mains une fois, c’était totalement faux mais les gens aiment toujours en rajouter. En tout cas, elles s’étaient lancé deux-trois pics en classe, le ton était même monté et elles avaient fini en colle, colle que Samara s’était arrangé de ne pas faire, et certains profs avaient dû être mis au courant car ils se débrouillaient toujours pour ne pas qu’elles se retrouvent en binôme alors que le hasard avaient fait les choses à l’envers à la base. Harrison ne faisait pas parti de ses professeurs au courant apparemment. Mais bon la question n’était pas là, en apparence elles ne s’aimaient pas alors Samara ne voyait pas vraiment comment elle aurait pu lui en parler avec ça. M’enfin bon, la blondinette écouta son professeur blablater sans trop vraiment écouter, retenant par contre sa réflexion comme quoi les nanas avaient tous un grain, c’est tout ce dont elle se souvenait. Croisant les bras et le regardant du genre ‘parle toujours, je m’en fous et je ne t’écoute pas’. Pourtant, elle l’écoutait bien évidement, essayant de comprendre en fait comment il pouvait douter d’elle, comme si, si elle comptait en parler à quelqu’un, elle avait attendu aussi longtemps.

Il était énervé, elle aussi, la situation la dépassait complètement et ça, elle ne le supportait pas. Samara est du genre a admettre lorsqu’elle a fait une connerie et avouer toute ses fautes mais là, elle était coupable à 100% et elle n’arrivait pas à supporter qu’on puisse croire le contraire. Le laissant parler, ils se regardaient dans les yeux et autant dire que ce n’était pas le regard malicieux qu’elle a toujours avec lui, il était dur. « Bien sûr que ça ne me plairais pas, seulement j’en ai parlé à personne, je ne sais absolument pas comment Albane a pu l’apprendre mais une chose est sure c’est que ce n’est pas par moi. Tu peux t’en prendre à moi tant que tu veux mais ça ne changera pas le fait que j’en ai parlé à personne, je n’ai absolument rien à me reprocher. » Ouais, quoi qu’il essaye de dire, elle se savait non coupable alors elle n’allait tout de même pas lui dire qu’elle avait eu tort alors que ce n’était pas vrai. Sam’ n’avait rien à se reprocher, c’était bien une première alors comment pouvait-il en douter ? Surtout qu’elle n’avait plutôt pas intérêt à ce que ça se sache et ça, elle voulait lui faire comprendre. « Je te rappelle que tu n’es pas le seul qui risque gros dans cette histoire. » Après tout, dans son dossier scolaire, l’histoire dans son ancien lycée devait y être en gros et si le fait qu’elle couchait avec l’un de ses nouveaux professeurs se savaient, elle risquait beaucoup plus que l’exclusion. En effet, beaucoup de monde ne l’avait pas cru à Los Angeles, si ça, ça se savait, tout le monde ne la croirait plus et sans doute plus ses parents qu’elle ne voulait pas décevoir. Il faut croire pourtant que Samara aime jouer avec le feu puisqu’elle n’avait pas craqué avec son cher prof une seule fois et y était encore là ais bon, elle ne voulait pas que ça se sache tout en continuant leur petit jeu.





créée par Matrona


_________________
Don't be a drag, just be a queen
uc. ⊹ bohemian psychedelic
Revenir en haut Aller en bas
Harrison R. Goodwin


Feuille de personnage
► AGE:
► RELATIONSHIPS:
Harrison R. Goodwin
Administrateur

http://snowflake-lane.forumactif.com/t750-harrison-goodwin-once-i-don-t-care-about-you-good-luck-getting-that-back https://snowflake-lane.forumsrpg.com/t725-harrison-y-a-rien-a-la
(Harrison) Tu voulais me voir ?  Tumblr_m3es3ubHLx1qmuesuo1_500 ◗ CELEBRITE : Adam(reallyhot)Levine.
◗ CREDITS : © Tumblr & Bazzart.
◗ ÂGE : 35
◗ STATUT : Dans la merde. Mais vraiment, vraiment dans la merde.
◗ EMPLOI, ETUDES : Une certaine passion pour ruiner ma vie et celles des autres.
◗ ADRESSE : Ma bagnole. Définitivement ma bagnole.
◗ MESSAGES : 383
◗ POINTS : 5661
◗ CURRENTLY : (Harrison) Tu voulais me voir ?  959784MK

"So, do it. Decide. Is this the life you want to live? Is this the person you want to love? Is this the best you can be? Can you be stronger? Kinder? More Compassionate? Decide. Breathe in. Breathe out and decide"

(Harrison) Tu voulais me voir ?  Empty
MessageSujet: Re: (Harrison) Tu voulais me voir ?    (Harrison) Tu voulais me voir ?  EmptySam 17 Aoû - 8:23






So it goes without saying you
left me feeling hurt.

feat. Samara Williams

Bon il fallait se rendre à l'évidence, il y avait de fortes chances pour que Samara n'en ait jamais parlé et que tout ça soit une pure invention de la part de Albane. Harrison était dépité, cette gamine était vraiment trop forte. Néanmoins il y avait quelque chose de fondamental à noter et qu'il s'empressa de faire part à la jolie blonde "Je te signale quand même que si t'as rien dis et que les soupçons se sont élevés seuls, ça veut dire qu'on est pas si discret que ça." Il marqua un temps de pause alors qu'un orage retentissait au loin. Si Albane Everdeen les avaient surpris en plein échange de regards qui en disaient long cela voulait dire que c'était visible aux yeux des autres, autrement dit les deux amants prenaient des risques considérables ne serait-ce qu'en essayant d'agir normalement en public. Harrison était gêné de comprendre cela, car si ce n'était que Sam qui le dévisageait avec un air malicieux c'était une chose mais si Albane avait surpris en retour des attitudes particulières venant d'Harrison c'était lui-même qu'il devait remettre en question et pas sa confiance à l'égard de la demoiselle Williams. Harrison poussa un long soupir et la regarda, elle semblait énervé mais pas tant que ça. Elle gardait son petit air angélique qui traduisait qu'il pouvait la pousser à bout autant qu'il le voulait elle ne perdrait pas le contrôle d'elle-même. Harrison admirait cette particularité, lui qui était incapable de se contrôler et rentrer dans des colères noires à la moindre occasion était surpris de voir une jeune fille qui plus est âgée de 18 ans être autant maîtresse d'elle-même. Depuis le début de leur relation il lui avait donné un million de raisons de ne plus lui parler ou de l'envoyer se faire foutre : il lui avait raccroché au nez alors qu'ils étaient en pleine conversation car JJ avait surgis dans la chambre, il lui avait fait un faux plan alors qu'elle l'attendait depuis une heure derrière le gymnase (il avait prétexté que sa moto était tombée en panne mais en réalité il était en train de passer du bon temps avec une touriste de passage en ville), il avait oublié d'annuler une de ses colles, bref. Harrison était du genre à vous donner plein de raisons de le détester mais à péter les plombs lorsque c'était à lui qu'on la faisait à l'envers.

La jolie blonde continuait de le regarder de ses grands yeux bleus, attendant la suite des événements, lui précisant qu'il n'était pas le seul à risquer gros. Cette remarque lui fit plaisir, ça montrait une fois de plus la véracité de ce qu'il s'était passé entre elle et le professeur à LA. "Maintenant que je sais que ce qu'il s'est passé dans ton ancien lycée est véridique, j'ai qu'une envie retrouver ce connard et le tuer." Il passa une main sur sa barbe puis renchérit : "Je sais que tu risques gros, alors c'est pour ça qu'on devrait prendre peut-être des précautions." Il avala sa salive et lâcha : "On devrait peut-être arrêter de se voir pendant quelques temps." Il avait à peine terminé sa phrase qu'il la regrettait déjà, il n'avait aucune envie de freiner ses instincts à cause d'une peste comme Albane mais Samara avait raison, elle risquait gros, il risquait gros et peut-être valait-il mieux arrêter de se voir le temps que les esprits se calment et que les rumeurs prennent une autre direction. Il n'y avait qu'à voir son formspring, toutes les questions étaient tournées sur son éventuelle attirance envers ses élèves ne laissant même pas la place à des questions dîtes "neutre". Harrison n'était pas du genre à vouloir changer de train de vie pour plaire aux autres mais pour une fois il devait essayer de ne pas penser qu'à lui et penser au bien de sa fille. Winnipeg était une petite ville où il ne faisait pas bon d'avoir mauvaise presse, sous peine de passer des moments très désagréables dans des moments simples du quotidien comme... Aller faire ses courses ou emmener sa petite à la garderie.


© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


_________________
    and suddenly, I become your past
    POURQUOI C'EST PAS COMME D'HABITUDE, ELLE M'ENGUEULE, ME CRACHE À LA FIGURE, JE LUI RETOURNE LE CERVEAU EN TROIS MINUTES, LES DRAPS NOUS CONSOLENT APRÈS CHAQUE DISPUTE. L'IGNORANCE EST L'UNE DES PIRES SOUFFRANCES.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Samara J. Williams

Samara J. Williams
Administratrice

http://snowflake-lane.forumactif.com/t567-samara-plaque-moi-contre-un-meuble-ikea-et-dis-moi-des-mots-crus-en-suedois https://snowflake-lane.forumsrpg.com/t563-samara-j-ai-jamais-eu-
TUMBLR est mon ami ◗ CELEBRITE : ▬ Sasha Pieterse
◗ CREDITS : ▬ SWEET DISASTER
◗ ÂGE : 24
◗ STATUT : ▬ Célibatarde et enceinte
◗ EMPLOI, ETUDES : ▬ Lycéenne
◗ MESSAGES : 1278
◗ POINTS : 6798
◗ CURRENTLY : (Harrison) Tu voulais me voir ?  Adam_Levine

Albane + Louka + Cléo + Jasmine&Harrison + Liam

(Harrison) Tu voulais me voir ?  Tumblr_lif88mgH8w1qge7wx

(Harrison) Tu voulais me voir ?  Empty
MessageSujet: Re: (Harrison) Tu voulais me voir ?    (Harrison) Tu voulais me voir ?  EmptySam 17 Aoû - 17:45

(Harrison) Tu voulais me voir ?  Tumblr_mhgz80jsjH1s01urto1_500


« Tu voulais me voir ? »
feat. Harrisson R. Goodwin

Samara ne supportait pas le fait qu’il puisse penser ne serait-ce qu’une seule seconde qu’elle ait pu en parler. Bien sûr, comme il avait pu le dire, il ne la connaissait pas tant que ça, surtout lorsqu’elle était avec ses copines, mais bon, elle pensait lui avoir assez montré que pour ça, il pouvait avoir confiance. Alors oui ça la mettait sur les nerfs mais elle arrivait à rester zen en apparence. En même temps dans un sens, elle se demandait réellement comment Albane avait pu le savoir et dans un autre sens, si elle était la seule à le savoir. C’est vrai que là, il fallait croire qu’ils n’avaient pas été aussi discrets qu’ils ne l’auraient imaginé. « Faut croire qu’on est tous les deux fautifs dans ce cas-là car sinon elle ne l’aurait pas su, je ne suis pas la seule à te mater ! » Si elle disait cela c’est que si son amie l’avait vu le regarder, elle n’en aurait pas fait toute une histoire et ne serait sans doute pas allé le voir pour dire qu’elle savait qu’elle avait une liaison. Comme elle venait de le dire, même si d’un côté Samara aurait préféré que ce ne soit pas le cas, elle n’était pas le seul à le mater, d’autres filles le regardaient aussi presque de la même manière que Sam. C’est pourquoi la blonde se disait qu’Albane avait dû voir leurs regards à tous les deux ou ceux d’Harri tout simplement. En tout cas, elle n’était pas coupable et elle en avait marre qu’il puisse le penser. Mais ouais, ils étaient dans la merde car n’avaient pas été discret.

Lorsqu’Harrison lui parla de son envie de retrouver son ancien professeur et de le tuer, elle n’ajouta rien, se contentant simplement de baisser le regard. Tout ce qu’elle voulait elle, c’était oublier. Ne plus y pensait c’était vraiment ce qu’il lui fallait mais bon, c’est le genre de chose qu’on ne peut pas oublier facilement, bien au contraire, elle y pense très souvent. Samara avait donc le regard baissé, regard qu’elle releva lorsqu’il lui dit qu’il valait mieux qu’ils arrêtent de se voir. Samara ne voulait pas qu’ils arrêtent de se voir, seulement son égo faisait qu’elle ne voulait pas non plus lui montrer qu’elle ne le voulait absolument pas, elle dit simplement : « Albane est la seule à le savoir, sinon on le saurait. Je lui parlerais, je lui demandais de ne pas en parler à qui que ce soit, elle m’écoutera surement ! » Ce qui était contraire à ce qu’elle avait dit jusqu’à maintenant puisqu’elles sont censé ne pas s’aimer mais bon, elle allait lui en parler, c’était sure et lui ferrait comprendre que si elle le faisait, leur professeur de sport ne serait pas le seul à avoir des ennuis. Après tout elle avait parlé en quelque sorte de son histoire passée sans partir dans les détails, juste histoire de lui dire pourquoi elle était partit de chez ses parents à Los Angeles. En tout cas, elle avait dit cela, comme si elle voulait trouver une excuse pour ne pas qu’ils arrêtent de se voir et oublie même de l’avoir suggérer. Mais bon, elle ne voulait pas montrer une jeune femme accroc alors elle ne voulait pas non plus le supplier, ce n’était pas son genre. Alors elle était là, assise sans le regarder, regardant simplement la pluie qui tombait dehors. En temps normal, elle aurait peut-être dit à Harrison de manière assez sèche qu’elle n’avait pas besoin de lui et que faire une pause lui irait très bien, ce qui montrait en réalité bien le fait qu’elle ne voulait pas arrêter de le voir. Mais bon, il aurait fallu qu’elle parte en claquant la portière s’était son style mais il faut croire que le temps n’était pas avec elle. Sam était donc bien installé sur le siège, le regard dans le vide, les bras croisé essayant de rester calme. Il ne fallait pas qu’elle s’énerve, il ne devait pas savoir qu’elle ne voulait arrêter de le voir. Oui, il ne fallait pas.




créée par Matrona


_________________
Don't be a drag, just be a queen
uc. ⊹ bohemian psychedelic
Revenir en haut Aller en bas
Harrison R. Goodwin


Feuille de personnage
► AGE:
► RELATIONSHIPS:
Harrison R. Goodwin
Administrateur

http://snowflake-lane.forumactif.com/t750-harrison-goodwin-once-i-don-t-care-about-you-good-luck-getting-that-back https://snowflake-lane.forumsrpg.com/t725-harrison-y-a-rien-a-la
(Harrison) Tu voulais me voir ?  Tumblr_m3es3ubHLx1qmuesuo1_500 ◗ CELEBRITE : Adam(reallyhot)Levine.
◗ CREDITS : © Tumblr & Bazzart.
◗ ÂGE : 35
◗ STATUT : Dans la merde. Mais vraiment, vraiment dans la merde.
◗ EMPLOI, ETUDES : Une certaine passion pour ruiner ma vie et celles des autres.
◗ ADRESSE : Ma bagnole. Définitivement ma bagnole.
◗ MESSAGES : 383
◗ POINTS : 5661
◗ CURRENTLY : (Harrison) Tu voulais me voir ?  959784MK

"So, do it. Decide. Is this the life you want to live? Is this the person you want to love? Is this the best you can be? Can you be stronger? Kinder? More Compassionate? Decide. Breathe in. Breathe out and decide"

(Harrison) Tu voulais me voir ?  Empty
MessageSujet: Re: (Harrison) Tu voulais me voir ?    (Harrison) Tu voulais me voir ?  EmptyDim 18 Aoû - 22:32

.


Dernière édition par Harrison R. Goodwin le Mar 20 Aoû - 20:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Samara J. Williams

Samara J. Williams
Administratrice

http://snowflake-lane.forumactif.com/t567-samara-plaque-moi-contre-un-meuble-ikea-et-dis-moi-des-mots-crus-en-suedois https://snowflake-lane.forumsrpg.com/t563-samara-j-ai-jamais-eu-
TUMBLR est mon ami ◗ CELEBRITE : ▬ Sasha Pieterse
◗ CREDITS : ▬ SWEET DISASTER
◗ ÂGE : 24
◗ STATUT : ▬ Célibatarde et enceinte
◗ EMPLOI, ETUDES : ▬ Lycéenne
◗ MESSAGES : 1278
◗ POINTS : 6798
◗ CURRENTLY : (Harrison) Tu voulais me voir ?  Adam_Levine

Albane + Louka + Cléo + Jasmine&Harrison + Liam

(Harrison) Tu voulais me voir ?  Tumblr_lif88mgH8w1qge7wx

(Harrison) Tu voulais me voir ?  Empty
MessageSujet: Re: (Harrison) Tu voulais me voir ?    (Harrison) Tu voulais me voir ?  EmptyLun 19 Aoû - 1:29

(Harrison) Tu voulais me voir ?  Tumblr_mhgz80jsjH1s01urto1_500


« Tu voulais me voir ? »
feat. Harrisson R. Goodwin

Cela faisait bien longtemps que Samara ne s’était senti aussi impuissante. Ils étaient tous les deux dans une galère monstre et ce, à cause de leurs parties de jambe en l’air. Samara était donc assez mal et cette fois cela ne servait strictement à rien d’essayer de le cacher à Harrison, elle a beau être forte dans la comédie, là c’était trop gros pour qu’elle puisse le cacher. Non mais coucher avec l’un de ses profs, qu’est-ce qu’il lui a pris de faire ça après ce qu’elle a vécu sérieusement ? Ça c’était sans doute un sujet qu’elle allait devoir évoquer avec son psy lors de leur prochaine séance, vous pouvez en être certain. « Mais merde, il doit bien il y avoir une solution. » Elle avait dit cela à voix haute mais c’est plutôt à elle-même que c’était destiné, alors qu’elle essayait de trouver comment faire pour faire en sorte d’arranger les choses. Mais alors qu’elle venait de dire cela à voix haute, assez fort disons pour que Harrison puisse entendre, elle se rendit compte de ce qu’il avait dit un peu plus tôt. ‘Tout céder’, mais de quoi au juste ? « Tu entends quoi par « tout céder » ? Qu’est-ce qu’Albane t’a demandé ? » Ouais, il n’était pas difficile de comprendre qu’elle avait dû lui demander quelque chose en échange de son silence. Albane et Samara fonctionnent à l’identiques et Samara aurait profité de la situation si elle avait su par un quelconque moyen qu’un de ses professeurs couchait avec une élève, elle ne se serait pas gênée d’aller le voir pour venir lui parler de sa trouvaille et essayer de négocier. Albane avait dû faire pareil. Si d’habitude ça lui aurait bien fait rigoler, là elle ne rigolait pas car c’est elle que ça concernant.

Harrison semblait vouloir lui faire comprendre des tas de choses mais aucune ne lui donnait envie de mettre fin à tout ça. Elle ne le voulait pas et elle se demandait réellement si elle était la seule à le vouloir ou non. « Tu crois que si je le voulais tout ça je continuerais de coucher avec un gars qu’en a complètement rien à faire de moi hein ? Tu crois que j’ai envie que j’ai envie de rester avec un mec pendant X temps, parler de sentiments et de toutes ses conneries ? Parce que je préfère m’amuser avec toi, crois-moi. » En fait, elle ne savait pas si ce qu’elle disait elle y croyait ou non, elle ne savait pas si c’était vraiment ce qu’elle ressentait au fond d’elle ou bien si c’était son égo qui faisait qu’elle voulait le dire. En fait, sa carapace était tellement énorme que des fois, elle-même ne savait pas ce qu’elle pensait réellement, comme ce soir. Samara ne savait donc pas très bien si elle croyait aux histoires sérieuses, une chose était sure, elle adorait les moments qu’ils avaient passé ensembles et elle ne voulait pas que ça se termine mais bon, elle ne voulait pas non plus se battre pour une relation comme celle-là, alors que lui semblait ne pas vouloir le faire, pire, semblait s’en foutre complétement que ce lien se termine ou non. Les hommes ont toujours été un grand mystère pour la belle blonde et il fallait vraiment qu’elle prenne des cours pour les comprendre parce que là, c’était comme du chinois pour elle. En tout cas, admettre qu’elle tenait réellement à lui et à tous les moments partagés ensemble, ce n’était pas elle, c’est sans doute ce qui l’a poussé à plutôt vouloir fuir que de dire quoi que ce soit. Enfin si, cela ne l’empêcha pas de dire d’un ton extrêmement sec : « Tu sais quoi ? Tu veux qu’on arrête ? Très bien, on va arrêter, j’vais pas me battre pour ce genre de relation toute seule. Mais poses toi la question : tu crois que je suis encore à vouloir te voir pourquoi ? Après tout, j’aurais pu avoir n’importe quel homme, de n’importe quel âge pour coucher avec, eux ils n’auraient pas refusés de me voir à maintes reprises et ne m’auraient pas traité de la façon dont tu as tendance à me traiter depuis le début ! » Pourquoi elle lui avait dit cela ? Elle n’en savait rien. Est-ce qu’elle le regrettait, ça oui, elle aurait dû s’abstenir et elle le comprit en regardant par la vitre, elle avait complétement oublié la pluie. Mais là, elle se demandait bien ce qui était le mieux, rester ici après son petit « coup de gueule » ou bien sortir sous la pluie où elle risquerait d’être trempé en seulement quelques secondes.




créée par Matrona


_________________
Don't be a drag, just be a queen
uc. ⊹ bohemian psychedelic
Revenir en haut Aller en bas
Harrison R. Goodwin


Feuille de personnage
► AGE:
► RELATIONSHIPS:
Harrison R. Goodwin
Administrateur

http://snowflake-lane.forumactif.com/t750-harrison-goodwin-once-i-don-t-care-about-you-good-luck-getting-that-back https://snowflake-lane.forumsrpg.com/t725-harrison-y-a-rien-a-la
(Harrison) Tu voulais me voir ?  Tumblr_m3es3ubHLx1qmuesuo1_500 ◗ CELEBRITE : Adam(reallyhot)Levine.
◗ CREDITS : © Tumblr & Bazzart.
◗ ÂGE : 35
◗ STATUT : Dans la merde. Mais vraiment, vraiment dans la merde.
◗ EMPLOI, ETUDES : Une certaine passion pour ruiner ma vie et celles des autres.
◗ ADRESSE : Ma bagnole. Définitivement ma bagnole.
◗ MESSAGES : 383
◗ POINTS : 5661
◗ CURRENTLY : (Harrison) Tu voulais me voir ?  959784MK

"So, do it. Decide. Is this the life you want to live? Is this the person you want to love? Is this the best you can be? Can you be stronger? Kinder? More Compassionate? Decide. Breathe in. Breathe out and decide"

(Harrison) Tu voulais me voir ?  Empty
MessageSujet: Re: (Harrison) Tu voulais me voir ?    (Harrison) Tu voulais me voir ?  EmptyMar 20 Aoû - 20:53






So it goes without saying you
left me feeling hurt.

feat. Samara Williams

Harrison n'avait aucune envie de rentrer dans les détails en ce qui concernait le chantage d'Albane. C'était déjà bien assez humiliant comme ça, si en plus il devait expliquer en long en large et en travers le traité que la jeune brune lui avait soumis, ça ne serait que pire à vivre. Harrison l'avait assez mauvaise comme ça et il préférait vraiment que Samara reste en dehors de ça, c'était assez douloureux. Il jeta un bref regard à la jolie blond et déclara : « J'ai pas du tout envie d'en parler, si t'as envie de savoir t'iras lui demander à elle moi jusqu'à la rentrée je veux pas en entendre parler, cette fille me sort par les yeux et c'est qu'une question de temps avant que je ne trouve quelque chose pour m'en servir contre elle je te le dis. » Harrison allait devoir rassembler toutes ses capacités pour piéger à son tour la jeune étudiante, il était hors de question qu'il vive sa rentrée et les mois suivants dans l'angoisse que cette gamine capricieuse révèle quoique ce soit concernant sa vie privée. Elle avait vraiment les moyens de foutre sa vie en l'air et ça Harrison ne pouvait pas le permettre. C'était pourtant si facile pour lui d'habitude de manipuler les gens pour arriver à ses fins, après tout il le faisait tellement bien avec les femmes pourquoi Albane serait différente ? Ah oui, parce que l'équation sexuelle ne rentrait pas en compte. Il était beaucoup plus aisé de manipuler quelqu'un qui ressentait quelque chose de positif pour vous plutôt que quelqu'un qui vous détestez et vous méprisez. Car Harri avait bien appris une chose au cours de sa vie semée d'embûches c'était qu'on ne pouvait pas se faire aimer des gens, mais on pouvait faire en sorte de se faire craindre. C'était une belle leçon de vie qu'Albane du haut de ses 17 ou 18 ans avait déjà intégré. « Je pense pas qu'il y ait de solution à part si tu es prête à m'aider à cacher le corps. » Il n'était pas sérieux évidemment mais le ton qu'il avait pris pouvait le laisser croire.

Le jeune homme fut étonné par la réponse de Samara, celle-ci s'énerva presque. Il était flatté qu'elle lui balançe qu'elle préférait s'amuser avec lui plutôt que de s'emmerder avec un autre mec de son âge, mais elle était encore jeune et elle ne se rendait pas compte qu'elle s'attirait des ennuis pour pas grand chose. Justement ce n'était pas logique : pourquoi prendre autant de risques pour une relation qui n'était pas censée mener quelque part ? Harrison avait l'impression que les deux se voilaient la face : si leur relation s'était résumée à un simple plan cul alors pourquoi n'avaient-ils pas tout laissé tombé, pourquoi ne pas abandonner purement et simplement plutôt que de se prendre la tête et d'envisager des solutions à leurs problèmes. Quelque chose se passait réellement entre eux mais ni l'un ni l'autre n'était prêt à se l'avouer. C'était bien plus facile de se mentir et de penser qu'il n'y avait rien de particulier entre eux. Harrison n'avait pas envie de commencer à s'interroger sur les sentiments qu'il éprouvait à l'égard de sa jeune élève, il préférait que les choses restent comme ça : non-étiquettées. « T'avoueras que ça fait quand même cher la distraction ! Je crois que tu réalises pas la prise de risque mais c'est tant mieux au moins y'en a un des deux qui vit un peu plus sereinement. » déclara t-il en soupirant. Il était à bout de nerf et en avait marre de se torturer l'esprit pour des conneries. Il avait juste envie de rentrer chez lui et de se caler dans le canapé, sa fille endormie dans les bras devant un dessin animé qui lui viderait l'esprit de tout ses ennuis. Les vacances étaient faites pour se détendre et faire une coupure avec la dureté de l'année entière mais ce n'était pas le cas pour Harrison, ah ça non, ses vacances étaient allées de rebondissement en rebondissement et il n'était parvenu à trouver la paix que lorsqu'il passait du temps avec ses meilleurs amis. Il aurait d'ailleurs aimé pouvoir leur parler à ce moment même. Quoiqu'il pouvait déjà imaginer leur réaction, Aaron lui dirait de mettre fin à leur relation en la ménageant et en se rencontrant sur sa fille pour faire passer la pilule et Raphaël lui conseillerait de la larguer comme la garce qu'elle était le méritait. Hélas, Harrison les décevrait bien comme il faut. Ce dernier était en effet incapable de passer à l'acte, il fallait se rendre à l'évidence, de plus le comportement de Samara était de plus en plus véhément à son égard. Elle lui cracha au visage qu'elle aurait pu aller voir n'importe quoi d'autre, qu'il la traitait mal. Harrison sentit la colère monter en lui et lui hurla : « Mais bordel mais VAS-Y ! VA LES VOIR CES MECS ! Tu reviendras en courant et tu le sais ! T'as PEUR de tomber amoureuse de toute manière, t'as PEUR de t'attacher parce que tu penses être indigner d'être aimée et d'aimer ! Moi je te conviens parce que la seule chose que je te demande c'est d'être là quand j'ai envie de faire l'amour, évidemment que tu pourrais coucher avec d'autres mecs et si c'est ce que tu veux, être traité comme une princesse mais JE T'EN PRIE ! Amuse toi ! Mais tu reviendras ! Parce que toi et moi, on est tout les deux des torturés et qu'on sait pas ni ce qu'on veut, ni ce dont a besoin ! Mais je t'en prie casse toi avec un fils de pute croisé au lycée qu'est-ce que j'en ai à foutre, tu NOUS regretteras ! » Il termina sa tirade, à bout de souffle et sentit que la tempête dehors était inoffensive comparé à ce qui était en train de se passer dans cette voiture.


© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


_________________
    and suddenly, I become your past
    POURQUOI C'EST PAS COMME D'HABITUDE, ELLE M'ENGUEULE, ME CRACHE À LA FIGURE, JE LUI RETOURNE LE CERVEAU EN TROIS MINUTES, LES DRAPS NOUS CONSOLENT APRÈS CHAQUE DISPUTE. L'IGNORANCE EST L'UNE DES PIRES SOUFFRANCES.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Samara J. Williams

Samara J. Williams
Administratrice

http://snowflake-lane.forumactif.com/t567-samara-plaque-moi-contre-un-meuble-ikea-et-dis-moi-des-mots-crus-en-suedois https://snowflake-lane.forumsrpg.com/t563-samara-j-ai-jamais-eu-
TUMBLR est mon ami ◗ CELEBRITE : ▬ Sasha Pieterse
◗ CREDITS : ▬ SWEET DISASTER
◗ ÂGE : 24
◗ STATUT : ▬ Célibatarde et enceinte
◗ EMPLOI, ETUDES : ▬ Lycéenne
◗ MESSAGES : 1278
◗ POINTS : 6798
◗ CURRENTLY : (Harrison) Tu voulais me voir ?  Adam_Levine

Albane + Louka + Cléo + Jasmine&Harrison + Liam

(Harrison) Tu voulais me voir ?  Tumblr_lif88mgH8w1qge7wx

(Harrison) Tu voulais me voir ?  Empty
MessageSujet: Re: (Harrison) Tu voulais me voir ?    (Harrison) Tu voulais me voir ?  EmptyMer 21 Aoû - 18:41

(Harrison) Tu voulais me voir ?  Tumblr_mhgz80jsjH1s01urto1_500


« Tu voulais me voir ? »
feat. Harrisson R. Goodwin

La jolie blonde du nom de Samara allait devoir avoir une réelle discussion avec son amie Albane, pour parler du fait qu’elle ne devait absolument pas en parler et dans un autre sens, pour savoir quel avait été son but en venant lui parler puisqu’Harrison ne semblait pas décidé à vouloir lui parler. Il restait mystérieux sur la rencontre qu’il semblait avoir eu avec la lycéenne il y a peu, qui l’avait poussé à se comporter comme cela avec elle. S’il ne voulait pas en parler, très bien mais cela voulait dire qu’elle allait devoir le demander à Albane et ce n’était surement pas la meilleure chose à faire. Elles allaient peut-être se prendre la tête, pour l’une des première fois sans que ce soit fictive. Parce qu’elles ont beau être très proche en réalité, Samara doutait du fait qu’Albane prenne très bien le fait qu’elle prenait la défense de leur professeur de sport et qu’elle lui demande d’abandonner ses plans pour qu’ils puissent continuer à se voir. Il faut dire que les deux adolescentes partagés une relation assez unique, alors parler d’Harrison allait sans doute être bizarre. Mais bon, il le fallait. Si Samara avait la moindre chance de pouvoir arranger les choses, elle le devait, elle était dans la merdre jusqu’au cou elle aussi. Harri semblait énervé et elle ne savait pas très bien contre qui il était le plus, contre Albane qui semblait profiter de la situation ou bien contre eux deux qui n’avaient pas été discret dans cette relation complètement interdites ? Lorsqu’il lui dit que la seule solution était qu’elle l’aide à dissimuler le corps, elle le regarda l’air de dire ‘haha très drôle, je suis morte de rire’ tout en ayant le regard dur même si elle se doutait qu’il disait cela au second degré.

La jeune lycéenne ne pouvait pas le laisser parler comme si elle ne prenait pas le risque à la légère comme si elle était soit trop jeune soit trop bête pour se rendre compte des conséquences. Elle les connaissait, mais pourtant elle n’avait pas pu faire autrement que de jouer avec le feu. C’était peut-être un défaut mais c’était comme ça et Harrison avait fait la même alors il n’avait rien à lui dire. « Mais bien sûr, je suis assez blonde pour ne pas comprendre ce qu’on risque tous les deux. Tu aurais dû le savoir que j’étais trop puéril avant qu’on couche ensemble, ça t’aurait évité de tomber sur une gonzesse qui ne se rend pas compte de ce qu’elle le fait. Seulement, ce n’est pas le cas, tout comme toi j’ai joué avec le feu et on finit par se bruler, c’est tout ! » Dit-elle sèchement. Oui ils avaient fini par se bruler, à force de passer du temps ensemble alors qu’ils n’auraient pas dû, à peut-être trop s’attacher alors qu’ils ne le diront jamais et surtout, à avoir une relation dangereuse, à se voir encore et encore, le feu avait fini par les entourer et ils étaient pris au piège et ils n’avaient pas eu d’autres choix que de se cramer, maintenant il ne fallait pas s’en plaindre, ils étaient les seuls fautifs. Et c’est ainsi qu’Harrison se mit à hurler, laissant une Samara complétement abasourdie par tous ses propos et de le voir ainsi. Samara avait toujours ses airs de fille à papa, qui a toujours tout ce qu’elle veut en un claquement de doigt mais dans ses relations, elle n’a jamais voulu être traitée de la sorte. Elle était tellement traitée comme une princesse par sa famille qu’elle cherchait le contraire, plus des relations qui la détruisait. Il avait raison, ils étaient identiques sur un point, ils étaient tous les deux torturés. Pourtant, Sam aurait aimé que tout soit simple, qu’il suffise qu’elle rencontre des hommes qui la respectent, mais dans un sens, elle ne voulait pas de ce genre de chose, elle n’avait jamais aimé la facilitée et aujourd’hui elle s’en mordait presque les doigts. Car tout était compliqué et qu’elle ne savait pas quoi faire pour arranger les choses. Comme quoi, tout comme il lui avait dit, elle ne savait pas ce qu’elle voulait, elle le regrettait toujours, prenaient d’autres choix et ça recommençaient. C’était un cercle vicieux en quelque sorte. « Non mais tu t’entends parler sérieusement ? A me dire qu’il faudrait mieux qu’on arrête de se voir et de faire une crise quand je te dis que j’aurais trouvé mieux que toi très facilement. Je ne veux qu’on me traite comme une princesse mais c’est pas pour autant que j’ai envie qu’on me traite comme si j’étais une chienne. Alors continus à me parler comme ça et tu pourras être sûr que je ne reviendrais plus te voir en courant dès que j’en ai l’envie. Au moins vois le bon côté des choses, ça t’évitera de me dire franchement que tu n’as plus envie de me voir car je sais très bien que ce n’est pas le cas, tu fais genre mais tu n’as aucune envie qu’on arrête de se voir et que j’aille avec ses ‘fils de pute croisés au lycée’. Tu dis que je vais NOUS regretter mais on sait tous les deux que toi aussi tu NOUS regretteras. A moins que voir tes autres biatch te suffise et te fasse oublier à quel point ON prend notre pied ensemble. » Samara aurait aimé pouvoir partir, se foutant royalement de la tempête qu’il y avait autour d’eux, elle avait envie de partir, claquer la porte et ne plus le revoir, à part peut-être à la rentrée. Mais elle savait qu’elle ne pouvait pas. Il avait raison, elle le détestait d’avoir raison si le fait qu’elle reviendrait le voir car elle les regrettera. Elle aurait tellement voulu que ce ne soit qu’une histoire banale de cul et qu’elle s’en foutait royalement. Mais il fallait croire que ce n’était pas le cas puisqu’elle était encore là, essayant de se justifier, de le pousser à bout alors que soyons honnête, elle s’en foutrait de lui, cela ferait bien longtemps qu’elle serait partie. Sam s’en voulait elle-même et elle n’arrivait même plus à le regarder, parce qu’elle avait peur qu’il remarque sa faiblesse.  




créée par Matrona


_________________
Don't be a drag, just be a queen
uc. ⊹ bohemian psychedelic
Revenir en haut Aller en bas
Harrison R. Goodwin


Feuille de personnage
► AGE:
► RELATIONSHIPS:
Harrison R. Goodwin
Administrateur

http://snowflake-lane.forumactif.com/t750-harrison-goodwin-once-i-don-t-care-about-you-good-luck-getting-that-back https://snowflake-lane.forumsrpg.com/t725-harrison-y-a-rien-a-la
(Harrison) Tu voulais me voir ?  Tumblr_m3es3ubHLx1qmuesuo1_500 ◗ CELEBRITE : Adam(reallyhot)Levine.
◗ CREDITS : © Tumblr & Bazzart.
◗ ÂGE : 35
◗ STATUT : Dans la merde. Mais vraiment, vraiment dans la merde.
◗ EMPLOI, ETUDES : Une certaine passion pour ruiner ma vie et celles des autres.
◗ ADRESSE : Ma bagnole. Définitivement ma bagnole.
◗ MESSAGES : 383
◗ POINTS : 5661
◗ CURRENTLY : (Harrison) Tu voulais me voir ?  959784MK

"So, do it. Decide. Is this the life you want to live? Is this the person you want to love? Is this the best you can be? Can you be stronger? Kinder? More Compassionate? Decide. Breathe in. Breathe out and decide"

(Harrison) Tu voulais me voir ?  Empty
MessageSujet: Re: (Harrison) Tu voulais me voir ?    (Harrison) Tu voulais me voir ?  EmptyJeu 22 Aoû - 0:31






So it goes without saying you
left me feeling hurt.

feat. Samara Williams

La situation empirait et les esprits ne se calmaient pas. Harrison était fou de rage et il ne décolérait pas. Il s'en voulait déjà de s'être mis dans des états pareils mais pour le moment il ne parvenait pas à se raisonner, cette situation le rendait dingue et il sentait qu'il perdait le contrôle lentement ce qui n'était pas du tout dans ses habitudes. Cette petite blonde était entré dans sa vie et avait tout chamboulé, finalement il se rendait compte que ce n'était pas si mal lorsque ses seuls soucis se résumaient à commencer cacher à JJ ses virées nocturnes et comment éviter de se prendre une assiette dans la tête au moment où il reviendrait chez eux. À présent, il avait l'impression que le jeu avait pris des proportions dramatiques et que la solution était loin d'être toute trouvée. Samara semblait énervée contre Albane mais elle pouvait bien l'être cela ne changerait rien. Harrison n'espérait même pas d'elle qu'elle réussisse à la raisonner, à son avis Albane obéissait à ses propres règles et devaient que très peu se soucier des conséquences de ces actes. C'est pour ça qu'il devait trouver à tout prix un moyen à tout prix de retourner son arme contre elle afin d'averser la donne, mais ça ne serait pas chose aisée et Harrison allait devoir redoublait d'imagination. Il songeait déjà que la rentrée seraient propices à des découvertes compromettantes et que ce n'était qu'une question de temps quand il l'aurait un peu observé avant de trouver sa faiblesse. Car nous en avions tous, nous avions tous des secrets honteux capables de renverser notre vie et Albane ne pouvait sûrement pas dérogé à la règle. Néanmoins pour le moment c'était le secret d'Harrison qui était sur le point d'être révélé et il ne pouvait pas se le permettre. Il imaginait déjà la réaction de JJ quand quelqu'un lui apprendrait qu'il avait une liaison avec une fille de 12 ans de moins que lui. Hum, ce n'était pas du tout un bon plan.

La conversation prit donc une tournure quasi-douloureuse lorsqu'Harrison balança des horaires à Samara. Il n'était vraiment pas fier des propos qu'il tenait mais la jalousie et la déception prédominait son discours, il était incapable de faire preuve de lucidité, aveuglé par la colère. Ça aurait pu être tellement simple si ces sentiments n'étaient pas venus trouver leur place dans le jeu dangereux qu'ils jouaient ensemble. La belle blonde termina par lui rétorquer que lui aussi aurait du mal à la remplacer, blessé dans son égo, Harrison répondit dans l'instant : « Alors ça sûrement pas, j'ai une famille moi, j'ai une femme, j'ai une fille ! Et je veux pas les perdre pour un passe-temps ! Enfin... Pas un passe-temps mais une passage. » rectifia t-il. Il se sentait assez piteux mais il espérait que Sam ne prendrait pas si mal que ça cette remarque, surtout qu'il était très mal placé pour parler vu la vie de famille pitoyable qu'il avait. Tout s'était tellement compliqué quand ils avaient emménagé à Winnipeg. Harrison avait quitté New York pour fuir la débauche et les ennuis et finalement il se retrouvait exactement dedans sauf que ce n'était plus le même pays. « Arrête, il n'y a pas d'autres filles, enfin récemment il y en a juste eu une autre mais autrement je ne vois que toi en temps normal. » soupira t-il. La pression était quelque peu redescendu peut-être à cause de la fatigue mais en tout cas il n'oubliait pas tout ce qui avait été dis dans la voiture. La tempête semblait être passée, il ne restait qu'une fine pluie et Harrison regardait les gouttes d'eau tomber sur le parebrise. « T'avais pas de copain à LA ? Le professeur qui t'a fais ça, c'était le même genre de type que moi ? » Il ne savait pas pourquoi il lui posait ces questions mais il avait besoin de réponses. Il se disait que peut-être que si elle lui en disait un peu plus, il réussirait à y voir plus clair.

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


_________________
    and suddenly, I become your past
    POURQUOI C'EST PAS COMME D'HABITUDE, ELLE M'ENGUEULE, ME CRACHE À LA FIGURE, JE LUI RETOURNE LE CERVEAU EN TROIS MINUTES, LES DRAPS NOUS CONSOLENT APRÈS CHAQUE DISPUTE. L'IGNORANCE EST L'UNE DES PIRES SOUFFRANCES.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Samara J. Williams

Samara J. Williams
Administratrice

http://snowflake-lane.forumactif.com/t567-samara-plaque-moi-contre-un-meuble-ikea-et-dis-moi-des-mots-crus-en-suedois https://snowflake-lane.forumsrpg.com/t563-samara-j-ai-jamais-eu-
TUMBLR est mon ami ◗ CELEBRITE : ▬ Sasha Pieterse
◗ CREDITS : ▬ SWEET DISASTER
◗ ÂGE : 24
◗ STATUT : ▬ Célibatarde et enceinte
◗ EMPLOI, ETUDES : ▬ Lycéenne
◗ MESSAGES : 1278
◗ POINTS : 6798
◗ CURRENTLY : (Harrison) Tu voulais me voir ?  Adam_Levine

Albane + Louka + Cléo + Jasmine&Harrison + Liam

(Harrison) Tu voulais me voir ?  Tumblr_lif88mgH8w1qge7wx

(Harrison) Tu voulais me voir ?  Empty
MessageSujet: Re: (Harrison) Tu voulais me voir ?    (Harrison) Tu voulais me voir ?  EmptyJeu 22 Aoû - 1:20

(Harrison) Tu voulais me voir ?  Tumblr_mhgz80jsjH1s01urto1_500


« Tu voulais me voir ? »
feat. Harrisson R. Goodwin

Samara ne comprenait pas pourquoi elle était jalouse des autres femmes qu’il pouvait voir. Après tout, elle était l’une de ses maitresses, c’était à sa femme d’être jalouse, pas à elle. Et pourtant elle l’était et lui semblait aussi l’être. Quand on part dans l’optique qu’ils n’ont qu’une relation purement sexuelle, c’est assez bizarre de savoir cela. Peut-être qu’il y avait plus que ça, Samara l’ignorait et préférait éviter comme la peste toute réflexion à ce sujet. En tout cas une chose était certaine, elle prit très mal le fait de l’entendre dire qu’elle n’était qu’un passe-temps, qu’une passage car lui avait une famille. En même temps comment le prendre autrement ? Elle ne pouvait pas et ce n’est surement pas cela qui allait la calmer. « Ah c’est vrai, Mr à une famille, ce n’est pas son genre de retourner vers son élève parce qu’il a des envies. » Dit-elle sèchement. Elle ne préférait même pas relever le fait qu’elle n’était rien pour lui parce que sinon, ça risquait de partir en cacahuète. Elle s’était suffisamment énervée juste avant, elle ne voulait pas reperdre son sang-froid une nouvelle fois. Lorsqu’Harrison lui dit qu’à par une récemment il ne voyait qu’elle, elle ne put s’empêcher de sourire légèrement, sourire qu’elle dissimula vite fait bien fait pour qu’il ne remarque rien. La jalousie qu’elle avait en elle se calma légèrement mais dans un autre côté, la blondinette se demandait bien pourquoi il lui confia cela, après tout c’était sa vie, il faisait ce qu’il voulait, il n’avait rien à lui prouver, Sam ne voulait absolument pas connaitre la vie sexuelle de son professeur. « Tu fais ce que tu veux de ta vie Harrison, je m’en contre fiche de savoir dans quel lit tu es passé ! » dit-elle avec ses allures de garces alors qu’au fond elle ne s’en fichait pas et était bien contente de savoir qu’il n’avait pas un tas de gonzesses qui lui courait autour. Elle aimait se sentir unique dans n’importe quelle situation.

Alors qu’un calme s’était installé et qu’aucun des deux ne parlait, Harrison fini par lui poser deux questions qui reposaient sur sa vie passé à Los Angeles. Samara fut très surprise en les entendant. « Tu veux vraiment parler de ça ? » Demanda-t-elle en tournant enfin la tête vers lui. Après tout ce qu’ils s’étaient dit ce soir, ce n’était pas vraiment le moment d’en parler. Pourtant dans un sens, c’était peut-être le cas… enfin elle ne savait pas… en tout cas, reportant son attention vers le parebrise où elle fixa un point invisible, elle commença : « J’avais un copain à cette époque… Je ne sais pas très bien pourquoi on a arrêté de se voir, je n’ai jamais su en fait. Je n’ai jamais su si c’est parce que tous mes anciens camarades, il croyait que j’avais inventé cette histoire pour faire mon intéressante ou parce qu’il a cru que je l’avais trompé avec ce salaud… » Elle marqua un temps d’arrêt. Samara n’avait pas la même voix que d’ordinaire, elle était faible pour la seconde fois devant lui et personne d’autre dans cette ville était capable de la voir de cette manière, il était le seul. « C’était le professeur préféré de tous les élèves, moi y compris. C’est un comble quand on sait ce qu’il m’a fait mais c’était un modèle pour moi. Il… J’ai fini par voir son vrai visage, j’ai la seule, enfin je croyais, au final j’ai appris que je n’étais pas la seule élève dans mon cas, mais j’étais la seule à avoir osé en parler, certaines se sont confiés à moi en privé… » Elle le regarda enfin dans les yeux et fini par dire : « Vous êtes deux profs complètement à l’opposé, toi au moins tu n’aurais pas brisé la vie d’un tas d’adolescentes, des mineures. » Samara avait craqué pour son professeur le premier jour en tant qu’homme, il était tout à fait le type d’homme pour qui elle craquait d’ordinaire. Son ancien professeur quant à lui était du genre à ne pas faire craquer ses élèves et ne pas attendre qu’elle soit consentantes… La seule chose qu’ils avaient en commun en fait, était qu’ils étaient profs, rien que ça !




créée par Matrona


_________________
Don't be a drag, just be a queen
uc. ⊹ bohemian psychedelic
Revenir en haut Aller en bas
Harrison R. Goodwin


Feuille de personnage
► AGE:
► RELATIONSHIPS:
Harrison R. Goodwin
Administrateur

http://snowflake-lane.forumactif.com/t750-harrison-goodwin-once-i-don-t-care-about-you-good-luck-getting-that-back https://snowflake-lane.forumsrpg.com/t725-harrison-y-a-rien-a-la
(Harrison) Tu voulais me voir ?  Tumblr_m3es3ubHLx1qmuesuo1_500 ◗ CELEBRITE : Adam(reallyhot)Levine.
◗ CREDITS : © Tumblr & Bazzart.
◗ ÂGE : 35
◗ STATUT : Dans la merde. Mais vraiment, vraiment dans la merde.
◗ EMPLOI, ETUDES : Une certaine passion pour ruiner ma vie et celles des autres.
◗ ADRESSE : Ma bagnole. Définitivement ma bagnole.
◗ MESSAGES : 383
◗ POINTS : 5661
◗ CURRENTLY : (Harrison) Tu voulais me voir ?  959784MK

"So, do it. Decide. Is this the life you want to live? Is this the person you want to love? Is this the best you can be? Can you be stronger? Kinder? More Compassionate? Decide. Breathe in. Breathe out and decide"

(Harrison) Tu voulais me voir ?  Empty
MessageSujet: Re: (Harrison) Tu voulais me voir ?    (Harrison) Tu voulais me voir ?  EmptyVen 23 Aoû - 8:33






So it goes without saying you
left me feeling hurt.

feat. Samara Williams

Samara était au moins aussi fière que lui ce qui durcissait leurs conflits, il était difficile de trouver un juste milieu mais Harrison ne parvenait pas à calmer le jeu.Il avait été dur avec elle en lui déclarant qu'elle n'était qu'un passe-temps mais il ne voulait pas la voir autrement que comme tel. Après tout Sam était une pulsion qui s'était concrétisée que parce que son couple avait été mis à mal, avant quand tout allait bien avec JJ il n'était pratiquement jamais allé voir ailleurs et il était quasi-persuadé que si son couple fonctionnait encore lorsqu'il avait posé les yeux pour la première fois sur Samara il ne l'aurait peut-être même pas remarqué mais voilà avec des si on pouvait refaire le monde, la vérité était que la première fois qu'il l'avait vu son couple était dans un gros bas et que Samara avait été une porte ouverte sur l'évasion et qu'il n'avait pu s'empêcher de s'y précipiter. Mais là n'était pas le problème pour le moment il s'agissait de mettre un terme à la dispute qui venait d'éclater et pour ce faire Harrison avait essayé de changer de sujet en l'interrogeant sur son passé mais pour le moment Samara persistait. « Arrête de te désigner comme mon élève ça me dégoûte ! Dans les moments où on couche ensemble, t'es pas mon élevée t'es une nana, un point c'est tout arrête de toujours remettre ma fonction sur le tapis. » s'énerva t-il. Il n'aimait pas les termes qu'elle avait employé car pour le coup ça faisait vraiment gros prof dégueulasse qui ne pouvait pas s'empêcher de sauter sur ses étudiantes. Harrison avait vraiment hâte d'être posté à la fac l'année prochaine à mi-temps ça lui permettrait de voir Samara beaucoup moins souvent et il pourrait ainsi faire de nouvelles rencontres. Elle lui déclara ensuite que de toute manière elle se foutait complètement de qui il pouvait bien mettre dans son lit, il tourna la tête vers elle, arqua un sourcil « Vraiment ? Je ne pense pas. C'est pas possible. Même moi je m'en foutrais pas, au début oui mais maintenant non. » C'était un grand pas pour Harrison que de l'avouer et il n'aimait pas dévoiler ses pensées aussi finalement mais bon, au point où il en était ce n'était pas si dérangeant que ça.

Quand elle lui demanda si il tenait vraiment à parler de son passé à Los Angeles, Harrison faillit se réviser puis la laissa faire. Après tout n'importe quel sujet était bon du moment où il n'avait pas à lever le ton, il était las de se battre avec tout le monde, à force ça allait vraiment lui faire péter les plombs et il n'avait pas envie de rentre à New York avec Kaelyn sous le bras maintenant qu'il avait enraciné sa vie à Winnipeg depuis sept ans. Alors il tendit l'oreille et écouta les histoires de Samara, elle lui apprit ainsi qu'elle était bien en couple avant de partir pour Winnipeg. Harrison s'y était attendu, il imaginait bien Samara dans une petite vie californienne parfaite avant son départ pour le Canada et c'était loin de l'étonner. C'était le cliché de la pompom girl à qui tout devait réussir. Harrison était désolé pour elle d'avoir vécu autant d'horreur en si peu de temps. « Ça n'a vraiment pas du être facile, le pauvre mec doit s'en mordre encore les doigts mais il devait pas être bien malin car si demain quelqu'un fait ça à la femme que j'aime je crois que je le tue de mes propres mains. » Elle s'étala ensuite en détails sur le professeur qui l'avait violenté et Harrison était outré. Il ne comprenait pas comment on pouvait abuser de son statut et de son autorité pour manipuler les gens, Harrison aimait son travail mais il n'était pas particulièrement content de pouvoir donner des ordres à des adolescents et il n'en abusait pas. Le seul moment où il se sentait vraiment à deux doigts de faire une connerie c'était quand un des ses élèves mecs se permettaient de lui manquer de respect ou de se foutre de lui, c'était rare car ils s'entendaient très bien la plupart du temps mais autrement il n'avait jamais eu envie de franchir les limites avec ses élèves. Ils ne se rendaient jamais dans les vestiaires des filles, d'ailleurs elles en profitaient pour mettre des années à se préparer sachant que leur cher Monsieur Goodwin ne s'aventurerait jamais au delà de 30 mètres avant la porte, il envoyait donc souvent la secrétaire Madame Simpson les chercher. Les filles arrivaient toutes en gloussant, s'excusant, minaudant et à chaque fois Samara était la dernière à arriver avec ce sourire désinvolte qui agaçait souvent Harrison. Tout cela pour dire que Harrison était franchement dégoûté par le comportement du professeur. « Ça me fait tellement chier pour toi que t'ai pas été prise au sérieux par tout le monde, même par moi je dois l'avouer. Mais tu sais les filles ont tellement de vices que ça devient compliqué pour les gens de savoir le vrai du faux. Tu comptes aller à l'université de Winnipeg ? »

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


_________________
    and suddenly, I become your past
    POURQUOI C'EST PAS COMME D'HABITUDE, ELLE M'ENGUEULE, ME CRACHE À LA FIGURE, JE LUI RETOURNE LE CERVEAU EN TROIS MINUTES, LES DRAPS NOUS CONSOLENT APRÈS CHAQUE DISPUTE. L'IGNORANCE EST L'UNE DES PIRES SOUFFRANCES.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Samara J. Williams

Samara J. Williams
Administratrice

http://snowflake-lane.forumactif.com/t567-samara-plaque-moi-contre-un-meuble-ikea-et-dis-moi-des-mots-crus-en-suedois https://snowflake-lane.forumsrpg.com/t563-samara-j-ai-jamais-eu-
TUMBLR est mon ami ◗ CELEBRITE : ▬ Sasha Pieterse
◗ CREDITS : ▬ SWEET DISASTER
◗ ÂGE : 24
◗ STATUT : ▬ Célibatarde et enceinte
◗ EMPLOI, ETUDES : ▬ Lycéenne
◗ MESSAGES : 1278
◗ POINTS : 6798
◗ CURRENTLY : (Harrison) Tu voulais me voir ?  Adam_Levine

Albane + Louka + Cléo + Jasmine&Harrison + Liam

(Harrison) Tu voulais me voir ?  Tumblr_lif88mgH8w1qge7wx

(Harrison) Tu voulais me voir ?  Empty
MessageSujet: Re: (Harrison) Tu voulais me voir ?    (Harrison) Tu voulais me voir ?  EmptyVen 23 Aoû - 21:11

(Harrison) Tu voulais me voir ?  Tumblr_mhgz80jsjH1s01urto1_500


« Tu voulais me voir ? »
feat. Harrisson R. Goodwin

Samara aurait aimé continuer à le voir et ça simplement parce qu’elle avait des envies. Oui, c’était beaucoup plus simple au début, mais à force, elle était devenue jalouse et c’est surement pour cela qu’elle s’emportait le plus. Pourtant, Samara est du genre à préférer garder son calme, ce qui avait tendance à encore plus énerver la personne d’en face. Mais là non, elle s’énervait pour toutes sortes de choses, dont la plupart était justifié. L’une d’entre elle était sans doute le fait qu’il l’avait qualifié de passe-temps. Samara ne supporte pas le fait qu’on puisse la qualifier seulement par cela. Peut-être avait-elle tort, mais elle avait eu l’impression que lorsqu’ils se voyaient s’étaient pas seulement pour passer du bon temps mais elle avait peut-être tord après tout. En tout cas, elle était énervée et parfois, ses mots dépassaient ses pensées. Lorsqu’Harri lui dit d’arrêter de se désigner en tant qu’élève, parce que lorsqu’ils se voyaient elle ne l’était pas, elle se contenta de lever les yeux au ciel. C’était lui qui disait cela pourtant c’est lui qui n’arrêtait pas de répéter qu’ils jouaient avec le feu, que leur liaison était complètement interdite etc. Sam’ préférait ne rien dire car elle avait marre que le ton s’élève autant et que seuls des cris s’échangent entre eux. Ce n’était pas comme cela qu’ils allaient rester discret même si vu la pluie, il était vraiment peu probable que certaine personnes passent à côté de la voiture. Même si elle ne le laissé pas percevoir, elle était bien heureuse de savoir qu’il était jaloux des autres personnes qu’elle pouvait voir, c’était la même chose de son côté mais fidèle à elle-même, elle ne voulait pas lui dire, enfin jusqu’à maintenant… « Bon ok très bien, je m’en fous pas, mais qu’est-ce que tu veux que je te dises en sachant que tu te fasses d’autres femmes ? Je n’ai pas mon mot à dire et puis… nan laisses tomber… » Bon, il fallait qu’elle arrête de parler, elle disait plus qu’elle ne le voulait et leur relation n’était pas à ce qu’ils puissent dire quoi que ce soit, elle n’avait pas à parler de ce genre de choses. Samara se sentait déjà mal d’en avoir dit autant.

Samara ne comprenait pas très bien pourquoi elle lui en avait dit autant. Harrison lui avait posé deux questions, elle aurait très bien pu y répondre de manière concise et changer de sujet. A la place de cela, elle en avait parlé plus qu’à quiconque. En s’en rendant compte après tout avoir dit, Samara s’en voulait. Il n’était pas son psy, il n’était pas son mec, il était juste… celui avec qui elle entretenait une relation sans nom. Surtout qu’elle lui avait parlé de son ex. « Je n’utiliserais pas le terme « pauvre mec » pour lui, « pauvre type » ça serait mieux à employer pour lui ! » Ouais, encore aujourd’hui elle ne supportait pas l’idée de savoir qu’il avait préféré la laisser tomber comme tout le monde plutôt que de la soutenir durant la période de sa vie où elle en avait le plus besoin. Il avait été un salaud sur ce coup et aujourd’hui encore elle n’arrivait pas à lui pardonner son abandon. Elle ne voulait plus y penser et surtout pas en parler avec Harrison. « Ouais, peut-être que les filles ont des vices comme tu dis mais moi je ne comprends pas qu’on ait pu remettre en doute ce que j’ai vécu. J’ai dû en parler une centaine de fois pour essayer de les convaincre, c’était assez dur comme ça alors imagines lorsque je me suis retrouvé seule contre le reste du monde. » Non mais qu’est-ce qu’il lui prenait ? Elle détestait bien une chose, être faible devant les autres et là, en montrant qu’elle avait été la victime, elle se retrouvait dans un sens être faible devant lui, devant Harrison alors qu’elle essaye d’habitude de faire la fière, de lui montrer qu’elle n’a pas le coté faible des filles de son âge, pour lui montrer qu’elle n’est pas une gamine. Lorsqu’il lui demanda si elle comptait aller à l’université de Winnipeg, Sam’ y réfléchit quelques minutes. Elle savait déjà ce qu’elle voulait faire mais l’endroit, il n’y avait jamais réfléchit pour être honnête encore, peu lui importait pour le moment. « Je ne sais pas encore, peut-être bien, ils proposent ce que je veux faire… Tant que je reste loin de la Californie, moi ça me va ! » Répondit-elle avec un regard qui voulait dire ‘pourquoi cette question ?’ après tout, pourquoi parler de ça alors que c’est dans un an ? Pourquoi maintenant ? Elle ne comprenait pas vraiment en fait comment la conversation avait pu en arriver là. Le regardant alors, elle demanda simplement, retrouvant sa voix habituelle : « Bon on fait quoi ? » Elle ne parlait pas de là maintenant mais plutôt en général. En effet, ils avaient des décisions à prendre maintenant que leur relation se savait et elle-même était trop perdue pour prendre la moindre décision.





créée par Matrona


_________________
Don't be a drag, just be a queen
uc. ⊹ bohemian psychedelic
Revenir en haut Aller en bas
Harrison R. Goodwin


Feuille de personnage
► AGE:
► RELATIONSHIPS:
Harrison R. Goodwin
Administrateur

http://snowflake-lane.forumactif.com/t750-harrison-goodwin-once-i-don-t-care-about-you-good-luck-getting-that-back https://snowflake-lane.forumsrpg.com/t725-harrison-y-a-rien-a-la
(Harrison) Tu voulais me voir ?  Tumblr_m3es3ubHLx1qmuesuo1_500 ◗ CELEBRITE : Adam(reallyhot)Levine.
◗ CREDITS : © Tumblr & Bazzart.
◗ ÂGE : 35
◗ STATUT : Dans la merde. Mais vraiment, vraiment dans la merde.
◗ EMPLOI, ETUDES : Une certaine passion pour ruiner ma vie et celles des autres.
◗ ADRESSE : Ma bagnole. Définitivement ma bagnole.
◗ MESSAGES : 383
◗ POINTS : 5661
◗ CURRENTLY : (Harrison) Tu voulais me voir ?  959784MK

"So, do it. Decide. Is this the life you want to live? Is this the person you want to love? Is this the best you can be? Can you be stronger? Kinder? More Compassionate? Decide. Breathe in. Breathe out and decide"

(Harrison) Tu voulais me voir ?  Empty
MessageSujet: Re: (Harrison) Tu voulais me voir ?    (Harrison) Tu voulais me voir ?  EmptyLun 26 Aoû - 1:20






So it goes without saying you
left me feeling hurt.

feat. Samara Williams

C'était une conversation un peu étrange qu'ils avaient là. Tout avait commencé avec des explications, cela s'était finalement transformé en dispute et nous avions à présent affaire à une séance de thérapie. Harrison était assez surpris de la tournure qu'avaient pris les événements mais il se contentait de suivre la ligne directrice et de continuer de mener la conversation. Ce qu'il s'était passé dans la vie de Samara par le passé l'intéressait, il éprouvai une étrange fascination pour ce qu'il s'était passé entre elle et son professeur, ça lui faisait peur mais en même temps il préférait en parler. Il ne parvenait pas à comprendre comment le père de Samara avait réussi à ne pas tuer le professeur qui lui avait causé du tort. Le jour où cela arrivait à Alessandra, Harrison était prêt à aller en taule pour au moins trente ans pour le tuer de ses propres mains, l'idée qu'on puisse faire du mal à sa fille lui était insupportable et il ne pouvait concevoir de laisser les autorités s'en charger. Quoiqu'il en soit, Alessandra était pour le moment bien trop petite pour tout ça, mais il était vrai que de voir les moeurs légères de ses élèves ne le rassuraient pas pour la suite. Il espérait vraiment de tout coeur que sa fille deviendrait quelqu'un de bien, une fille qui ne traineraient pas les bars comme sa mère quand elle était jeune ni qu'elle coucherait avec son professeur comme le faisait Samara. Tout ça le stressait mais la plupart du temps, il faisait en sorte de ne pas y penser : sinon il risquait de courir construire un donjon pour enfermer sa princesse.

Lorsque Samara lâcha qu'elle n'était pas si indifférente que ça au faite qu'il voyait d'autres femmes, il leva les yeux aux ciels avec un petit sourire. C'était obligé que ça lui fasse quelque chose ! Sans quoi elle avait un sérieux problème. Harrison ne parvenait pas à comprendre ces gens qui pouvaient vivre sans attache, lui même était jaloux et possessif c'était d'ailleurs quelque chose qui lui gâchait la vie et qui compliquait ses relations avec la gente féminine. Et bien sûr il n'était pas question de se faire violence, ça Harrison ne savait vraiment pas faire. Samara continua sur le fait que ça avait été dur pour elle de ne pas pouvoir se faire entendre et Harrison arrivait à imaginer sans peine la situation, les gens se montraient rarement du bon côté dans ce genre d'histoire, d'ailleurs Goodwin se demandait parfois quel parti les gens prendraient si jamais leur liaison venait à être révélée au grand jour : allait-il être traité comme un pédophile ou les critiques iraient vers Samara qui serait taxé d'allumeuse ? C'était des questions qu'Harrison préférait garder sans réponse. Elle ne savait pas non plus où allait à la faculté, ce qui étonna grandement Harrison. En Amérique, il existait un véritable culte des universités, toute la scolarité d'un enfant se portait sur l'université qu'il avait envie d'intégrer et il était rare qu'un élève n'ait aucune idée d'où il comptait aller, cependant il était vrai que si Samara finissait par s'axer sur la scolarité canadienne les choses changeraient sûrement. « Je me demande comment tes parents ont le coeur à te garder si loin d'eux. » Elle termina par lui demander ce qu'il pouvait faire, Harrison jeta un coup d'oeil au loin, la pluie tombait toujours mais ça allait beaucoup mieux : « Les habitants de Winnipeg sont tous revenus de vacances, ça va être difficile de se rendre dans un lieu public et inutile d'aller au lac ça doit être tout boueux. J'ai vraiment aucune idée d'où on pourrait aller. Je peux pas t'emmener chez moi y'a ma fille et ma femme. » Et évidemment, il était hors de question qu'il l'amène chez Aaron. Aaron ne s'en remettrait pas, il le ferait sans aucun doute passer par la fenêtre en le taxant d'idiot, quant à Raphaël il était totalement inutile d'y songer. Il détestait la blonde. « Des idées, peut-être ? »

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


_________________
    and suddenly, I become your past
    POURQUOI C'EST PAS COMME D'HABITUDE, ELLE M'ENGUEULE, ME CRACHE À LA FIGURE, JE LUI RETOURNE LE CERVEAU EN TROIS MINUTES, LES DRAPS NOUS CONSOLENT APRÈS CHAQUE DISPUTE. L'IGNORANCE EST L'UNE DES PIRES SOUFFRANCES.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Samara J. Williams

Samara J. Williams
Administratrice

http://snowflake-lane.forumactif.com/t567-samara-plaque-moi-contre-un-meuble-ikea-et-dis-moi-des-mots-crus-en-suedois https://snowflake-lane.forumsrpg.com/t563-samara-j-ai-jamais-eu-
TUMBLR est mon ami ◗ CELEBRITE : ▬ Sasha Pieterse
◗ CREDITS : ▬ SWEET DISASTER
◗ ÂGE : 24
◗ STATUT : ▬ Célibatarde et enceinte
◗ EMPLOI, ETUDES : ▬ Lycéenne
◗ MESSAGES : 1278
◗ POINTS : 6798
◗ CURRENTLY : (Harrison) Tu voulais me voir ?  Adam_Levine

Albane + Louka + Cléo + Jasmine&Harrison + Liam

(Harrison) Tu voulais me voir ?  Tumblr_lif88mgH8w1qge7wx

(Harrison) Tu voulais me voir ?  Empty
MessageSujet: Re: (Harrison) Tu voulais me voir ?    (Harrison) Tu voulais me voir ?  EmptyLun 26 Aoû - 21:34

(Harrison) Tu voulais me voir ?  Tumblr_mhgz80jsjH1s01urto1_500


« Tu voulais me voir ? »
feat. Harrisson R. Goodwin

D’ordinaire, ils ne parlent pas vraiment lorsqu’ils se voient, d’ordinaire Samara ne parle même pas à quiconque de sa vie d’avant Winnipeg, pourtant là, elle lui avait confié plus de chose qu’à son psy. C’est pour dire ! D’un côté cela faisait du bien à la blonde de dix-huit ans d’en parler, d’un autre côté, elle avait peur que tout ça se retourne contre elle. Samara n’a confiance en rien ni personne et elle a toujours la sensation que les gens se retourneront contre elle, question d’habitude. Harrison lui dit alors qu’il ne comprenait pas comment ses parents pouvaient la laisser vivre loin d’eux, à quelques mots près. Samara ne s’était jamais vraiment posé la question en fait, ils étaient tous les deux très prit par leur boulot alors lorsqu’elle habitait encore à L.A. on ne peut pas vraiment dire qu’ils passaient beaucoup de temps ensemble. Et puis bon, la question du fait qu’ils allaient tous les trois déménagé loin de la Californie, ne s’était jamais posé, ils avaient voulu qu’elle change de lycée mais reste dans la ville des anges ou bien parte ici. Rien d’autre. Sam ne préférait même pas trop y penser en fait. « Je ne sais pas, j’en ai aucune idée et je ne t’imagine pas vraiment les appeler pour leur poser la question ! » C’était vraiment inimaginable et puis elle avait surtout dit cela pour ne plus y penser. La famille chez elle, c’est très important, trop même, si bien qu’elle trouve même que c’est l’un de ses pires défauts, elle y ait vraiment trop attaché même si elle ne le dira jamais. Même son cousin Louka qui est dans le coma elle ne lui dirait pas même si elle sait qu’il n’entendra rien du tout.

Samara avait demandé la question qu’elle avait en tête depuis maintenant quelques minutes, qu’est-ce qu’ils pouvaient faire ? Mais c’était plus sur une globalité que sur l’instant présent. Harrison quant à lui sur le moment présente. Finalement ce n’était peut-être pas plus mal, Samara n’avait pas spécialement envie de prendre une décision capital quant à la continuation de leur liaison ce soir. Après leurs éclats de voix, il ne valait mieux pas si la blonde préférait continuer à le voir en dehors que de son rôle de prof, enfin si elle tombait dans sa classe à la rentrée. Bon, du coup la question était de savoir où ils allaient bien pouvoir se voir et Harri avait raison, ils ne pouvaient se voir ni dans un lien publique, ni dans le lac où il l’avait emmené l’autre soir. Surtout qu’à cette heure-là, les seuls trucs qui étaient ouverts c’était des bars et des boites de nuit alors ils allaient croiser pas mal de monde, ce n’était même pas envisageable. Samara n’avaient pas vraiment d’idée, à moins qu’ils aillent chez elle. Harrison était jamais venu chez elle, il y avait toujours quelqu’un et se faire surprendre au lit avec son professeur par ses grands-parents, il y mieux. Mais bon, lorsqu’elle avait reçu son sms pour lui dire qu’il voulait la voir, elle prévoyait de passer la soirée et la nuit toute seule, ce détail venait de lui revenir à l’esprit, à moins qu’ils soient rentré plus tôt que prévu, la maison était déserte. « Il y a personne chez moi, tout le monde est sorti je ne sais où, au pire, ma chambre est qu’au premier étage, s’ils débarquent tu pourras passer par la fenêtre. » Bon, ce n’était décidément pas la meilleure solution mais bon, ils n’allaient tout de même pas rester ici dans cette voiture ou dans un endroit ils risquaient à chaque minute de se faire prendre. C’était donc soit ça soit ils partaient chacun de leur côté. Enfin en y réfléchissant bien, la voiture était peut-être mieux que chez elle, enfin c’était Harrison qui voyait, sur ce point Sam n’était pas très exigeante. « C’est soit ça soit on reste ici, les lieux publiques comme tu l’as dit ce n’est même pas envisageable si on veut continuer à jouer dans la discrétion ! » Ils n’avaient plus le choix, une personne savait déjà pour eux, c’était une personne de trop.




créée par Matrona


_________________
Don't be a drag, just be a queen
uc. ⊹ bohemian psychedelic
Revenir en haut Aller en bas
Harrison R. Goodwin


Feuille de personnage
► AGE:
► RELATIONSHIPS:
Harrison R. Goodwin
Administrateur

http://snowflake-lane.forumactif.com/t750-harrison-goodwin-once-i-don-t-care-about-you-good-luck-getting-that-back https://snowflake-lane.forumsrpg.com/t725-harrison-y-a-rien-a-la
(Harrison) Tu voulais me voir ?  Tumblr_m3es3ubHLx1qmuesuo1_500 ◗ CELEBRITE : Adam(reallyhot)Levine.
◗ CREDITS : © Tumblr & Bazzart.
◗ ÂGE : 35
◗ STATUT : Dans la merde. Mais vraiment, vraiment dans la merde.
◗ EMPLOI, ETUDES : Une certaine passion pour ruiner ma vie et celles des autres.
◗ ADRESSE : Ma bagnole. Définitivement ma bagnole.
◗ MESSAGES : 383
◗ POINTS : 5661
◗ CURRENTLY : (Harrison) Tu voulais me voir ?  959784MK

"So, do it. Decide. Is this the life you want to live? Is this the person you want to love? Is this the best you can be? Can you be stronger? Kinder? More Compassionate? Decide. Breathe in. Breathe out and decide"

(Harrison) Tu voulais me voir ?  Empty
MessageSujet: Re: (Harrison) Tu voulais me voir ?    (Harrison) Tu voulais me voir ?  EmptyMer 4 Sep - 0:27






So it goes without saying you
left me feeling hurt.

feat. Samara Williams

Lorsque la jolie blonde lui suggéra de se rendre chez elle et de passer par la tête si jamais ses grands-parents débarquaient, Harrison éclata de rire. La dernière fois qu'il avait fait ça il avait encore 16 ans et la proposition de Samara le laissait hilare. Mais après tout pourquoi pas ? Retomber en adolescence le temps d'une nuit ne pouvait pas lui faire de mal puis il était assez curieux de savoir où est-ce qu'elle habitait, où est-ce qu'elle dormait, comment sa chambre était décorée : c'était assez étrange d'ailleurs lui qui était d'habitude pas forcément curieux de la vie des gens se retrouvaient cette fois avec cette envie d'en savoir plus. Il lui adressa donc un grand sourire et lâcha un "Pourquoi pas ?". Il mit en route sa voiture, il s'était remis à pleuvoir et finalement ce n'était pas plus mal, de cette manière il était sûr qu'on ne le verrait pas avec son élève. Il fit une marche arrière dans le parking du supermarché et entreprit de le contourner. "Je t'écoute, indique moi." Il sortit du parking et s'engagea dans les rues désertes de Winnipeg. Tout le monde devait dormir à cette heure-ci, ils passèrent devant le King's Head Pub et Harrison pria pour que Aaron ne les voit pas. Il risquait de le réprimander fortement, il était au courant que les choses s'étaient pas mal arrangées avec JJ et il lui en voudrait de recommencer à déconner de la sorte. Par chance, le logement des grands-parents de Samara n'était pas si loin et il était facile de s'y rendre. Il se rendit compte d'ailleurs qu'elle n'habitait pas très loin du lycée et qu'il devait être rapide pour elle de se rendre en cours le matin. "Tu n'as plus aucune excuse pour arriver en retard maintenant que je sais que tu habites à 10 minutes du lycée."

Une vingtaine de minutes plus tard, ils arrivèrent sur les lieux. Harrison éteigna le moteur et remonta la fermeture éclaire de sa veste avant de rejoindre le perron de Samara, la suivant à la trace. Méfiant il regarda de part et d'autre pour voir si personne n'était dans le coin. "Je sais pas si c'est une bonne idée que je laisse ma voiture comme ça, à côté de chez toi." songea t-il à haute voie. Puis merde ! Tant pis, c'était un risque qu'il prenait mais il ne comptait pas y passer la nuit alors ce n'avait pas tant d'importance. Samara leur ouvrit la porte, et une douce chaleur l'atteignit. La maison était assez agréable, mieux encore elle était chaleureux. Une odeur de gâteau aux pommes flottait dans les airs. Pendant que Samara enlevait son manteau et posait ses clefs sur le buffet, Harrison jeta un coup d'oeil autour de lui. Inévitablement, les photos accrochées dans l'escalier attirèrent son regard. Un petit sourire s'afficha sur ses lèves, il monta quelques marches et se posta devant des photos de la jolie blonde à divers âges. "Tu es exactement la poupée blonde que je m'imaginais que tu devais être à cet âge là. C'est amusant." Puis son regard glissa vers une photo de famille, Harrison y devina que ce devait être ses parents. "Ta mère te ressemble énormément ! ... Mais ton père a pas l'air particulièrement commode." remarqua t-il. En effet, autant la mère avait tout d'une reine de beauté, blonde aux yeux clairs comme sa fille autant son père ne lui inspirait pas du tout confiance. "Ils font quoi comme mêtier ?"

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


_________________
    and suddenly, I become your past
    POURQUOI C'EST PAS COMME D'HABITUDE, ELLE M'ENGUEULE, ME CRACHE À LA FIGURE, JE LUI RETOURNE LE CERVEAU EN TROIS MINUTES, LES DRAPS NOUS CONSOLENT APRÈS CHAQUE DISPUTE. L'IGNORANCE EST L'UNE DES PIRES SOUFFRANCES.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Samara J. Williams

Samara J. Williams
Administratrice

http://snowflake-lane.forumactif.com/t567-samara-plaque-moi-contre-un-meuble-ikea-et-dis-moi-des-mots-crus-en-suedois https://snowflake-lane.forumsrpg.com/t563-samara-j-ai-jamais-eu-
TUMBLR est mon ami ◗ CELEBRITE : ▬ Sasha Pieterse
◗ CREDITS : ▬ SWEET DISASTER
◗ ÂGE : 24
◗ STATUT : ▬ Célibatarde et enceinte
◗ EMPLOI, ETUDES : ▬ Lycéenne
◗ MESSAGES : 1278
◗ POINTS : 6798
◗ CURRENTLY : (Harrison) Tu voulais me voir ?  Adam_Levine

Albane + Louka + Cléo + Jasmine&Harrison + Liam

(Harrison) Tu voulais me voir ?  Tumblr_lif88mgH8w1qge7wx

(Harrison) Tu voulais me voir ?  Empty
MessageSujet: Re: (Harrison) Tu voulais me voir ?    (Harrison) Tu voulais me voir ?  EmptyDim 8 Sep - 18:57

(Harrison) Tu voulais me voir ?  Tumblr_mhgz80jsjH1s01urto1_500


« Tu voulais me voir ? »
feat. Harrisson R. Goodwin

Samara avait craint le fait que ses grands-parents ou sa cousine puissent revenir plus tôt que prévu. En même temps, elle ne savait pas où ils étaient et pour être honnête elle n’en avait rien à faire, seulement vu que le temps avait complètement changé, elle avait peur que la pluie les fassent rentrer. Heureusement, leur voiture n’était pas dans l’allée et la maison était complètement vide. Encore heureux car Sam’ n’aurait pas vraiment fait sa maligne si au dernier moment elle lui dit que finalement, ils devaient trouver un autre endroit où aller tout ça parce qu’elle s’était trompé. Enfin, le fait que la maison soit vide est un bon point, mais il aurait été quand même préférable qu’elle soit certaine qu’ils ne rentrent pas bientôt. Peut-être que l’option de passer par la fenêtre était envisageable, mais bon, c’était loin d’être très adulte et justement, Samara essaye toujours de montrer à Harrison qu’elle est mature, plus mature que son âge en tout cas alors cela n’allait pas vraiment ensemble. Mais bon, dans le cas où ils rentraient alors qu’Harri était toujours là, c’était toujours mieux que se faire surprendre par ses grands-parents ou encore sa cousine qui l’a elle aussi en tant que professeur.

Ils étaient donc rentrés, heureusement la pluie s’était calmée alors en entrant il ne trempait pas totalement l’entrée. Alors que Sam était occupé, Harrison était allé voir des photos d’elle accrochées au mur. Si d’ordinaire elle n’est pas vraiment du genre à avoir ce genre de sujet de conversation avec un homme, là ça ne l’a dérangeait pas du tout et en l’entendant dire que son père n’avait pas l’air commode, elle ne put faire autrement que de rire légèrement. Son père avait l’air assez sévère mais Samara est ou plutôt était très proche de son paternel. « Ma mère est à la tête de sa société et mon père est chirurgien ! » Elle n’allait pas non plus entrer plus dans les détails. Ce n’est pas que ce n’était pas intéressant mais bon, elle ne va pas non plus faire l’éloge de ses parents à Harri. En tout cas, s’ils se trouvaient à L.A., elle n’aurait même pas à lui dire pour qu’il le sache, car même si la ville est grande, son père était assez réputé comme chirurgien, ce qui avait eu pour effet chez Samara de se croire au-dessus des autres. « Mais c’est pas juste ! » Dit-elle avec sa petite moue dont elle usait à chaque fois pour soit attendrir les autres, soit lorsqu’elle se met en mode drague. « Tu connais pleins de choses sur moi alors que je ne sais quasiment rien sur toi ! » Dit-elle finalement. Elle savait son nom, son âge, son métier ce qui n’était pas très étonnant puisqu’elle le voit tous les jours, le fait qu’il soit père de famille et qu’il soit marié et aussi depuis la dernière fois qu’ils avaient passé un moment ensemble, qu’il venait de New York. Si d’ordinaire Sam est du genre à s’en foutre royalement, là ce n’était pas le cas puisqu’elle a l’impression d’être plus proche d’Harrison que d’habitude. Peut-être justement parce qu’il en connaissait pas mal sur elle à force de se dévoiler petit à petit, il était l’une des seules personnes à la connaitre plus que l’image de peste qu’elle laisse percevoir à tout le monde au lycée et de petit ange chez elle. Il n’était plus celui avec qui elle couchait simplement par envie et par attirance physique… même si elle ne le dit pas forcement. « Tu veux boire quelque chose ? » Fini-t-elle par lui demander en le dévorant du regard. Cela lui faisait vraiment bizarre de le voir ici, dans son salon, en train d’observer des photos où était étalée sa vie de famille, dans son véritable monde en fait.




créée par Matrona


_________________
Don't be a drag, just be a queen
uc. ⊹ bohemian psychedelic
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



(Harrison) Tu voulais me voir ?  Empty
MessageSujet: Re: (Harrison) Tu voulais me voir ?    (Harrison) Tu voulais me voir ?  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

(Harrison) Tu voulais me voir ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» reportage de grand voir vient voir c est beau ..............
» L'accident 2 (suite de "L'accident" voir au terriers)[PV Nuage de tulipe et libre]
» europe ❖ je voulais être seule mais trop tard, j'étais déjà née.
» demyan × j'ai cru voir un fantôme. (terminé)
» Qui veux voir l'handicapé avant son accident

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SNOWFLAKE LANE :: WINNIPEG DOWNTOWN :: she is a downtown girl-