AccueilRechercherS'enregistrerConnexion


 

Partagez
 

 Je te vends mon âme // June

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

Anonymous


Je te vends mon âme // June  Empty
MessageSujet: Je te vends mon âme // June    Je te vends mon âme // June  EmptyDim 10 Nov - 17:21

Je te vends mon âme
yoshi & june
Le grand jour était arrivé. Sous l'effet de l'excitation, il n'avait dormi que deux heures cette nuit là, mais il était d'une telle forme au réveil que c'était difficile à s'en apercevoir. Il prit le petit-déjeuner en compagnie de son frère et de sa sœur, comme chaque matin, ces derniers se regardant d'un air étonné sous le comportement de leur frère. Il n'était pas comme d'habitude, loin de là. Et c'était le moins que l'on puisse dire.
Il avait dressé la table, avait préparé le repas au complet et avait même débarrassé, ne cessant de jeter des regards enthousiaste à l'horloge de la cuisine. Si seulement il avait eu le pouvoir de faire avancer le temps, il l'aurait fait. L'attente était déjà bien trop longue et comme il était de nature impatient, il avait du mal à être calme.

- Mais qu'est ce qui lui prends? interrogea Toad à Zelda, sous un regard à demi effaré.
Sa sœur soupira. Elle ne s'en était plus rappelé sur le coup, mais à présent que la mémoire lui revenait, elle se souvenait que son second frère, Yoshi, avait un rendez vous important. Elle lui en parla tandis que le principal concerné prenait sa douche tout sifflant le générique de Mario et enchainer avec celui de Tetris. D'ailleurs, si d'habitude, Yoshi ne prenait qu'un quart d'heure environ à se laver, sinon moins, il avait réquisitionner la salle de bain pour trois bon quart d'heure. Toujours soucieux de l'heure, il avait filé à une vitesse grand V dans sa chambre, pièce dans laquelle le reste de sa fraternité le rejoignit en l'observant chercher quel vêtement mettre.

"C'est pour un rendez vous galant?" demanda Toad avec curiosité? "Tu as de la chance, les bonnes ondes semblent être en ta faveur."
- Théoriquement, non, mais qui sait, on a peut être trouvé le véritable penchant de notre frère, poursuivit sa soeur en soupirant. "Comment il s'appelle déjà?"
- Heu...

Yoshi s'arrêta dans sa recherche de vêtements et regarda le plafond à la quête de la réponse.

"Je lui ai jamais demandé" finit-il par répondre.
Zelda se frappa le front, signe que cette réponse était à la fois pas étonnante mais aussi idiote, comme d'habitude.
- Bin voyons, heureusement que tu es en âge de te défendre tout seul si jamais il s'avérait être un pervers! Quoique. Es tu sûr de vouloir y aller seul? Tu serais capable de te faire violer dans la ruelle du coin sans que tu comprennes ce qu'il t'arrive!

En guise de réponse, il lui adressa un regard noir qui signifiait "fiche moi la paix". Elle lui tira la langue et s'approcha de lui pour l'aider à trouver quoi mettre. Il finit par opter pour une chemise de couleur verte avec un simple blue jean.
- T'es sur que ça va? Je ne fais pas trop geek?
"Tu fais tout le temps geek Yoshi. C'est pas un hasard si t'es toujours vierge."
- ...

L'heure tourna et il finit par sortir de l'appartement, soulagé de ne plus avoir son frère et sa sœur sur le dos pour le charrier. De toute façon, ce n'était qu'une simple rencontre, rien de plus. Et, pourtant, il ne pouvait s'empêcher de stresser. Et s'il était déçu? Et s'il ne voulait plus jamais le voir après ça?
Il faillit faire demi tour, tourna en rond un bon moment avant de se décider à y aller quand même. Et pourtant, quand on se faisait surnommer Yoshi, le courage était une chose que l'on ne connaissait pas beaucoup. Peut être Zelda avait elle eu raison? Peut être aurait-il dû lui demander de l’accompagner?
Il secoua la tête. Non, Orange n'était pas un pervers. Ce n'était pas possible qu'il soit aussi naïf pour donner sa confiance trop tôt à ce genre de personne. Il avait tellement sympa que cela ne se pouvait. Tout comme il serait peu probable qu'il soit déçu de lui. Ce n'était pas son genre. Il l'espérait de tout cœur.

Il finit par arriver à l'endroit choisi et ce ne fut pas un hasard s'il était le premier arrivé. Il avait pris pas mal d'avance et si cela pouvait le rassurer, il devint si nerveux qu'il avait du mal à rester calme. Il s'appuya contre un poteaux en pianotant ses doigts tout contre. Tout allait bien se passer, il fallait qu'il en soit convaincu.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Anonymous


Je te vends mon âme // June  Empty
MessageSujet: Re: Je te vends mon âme // June    Je te vends mon âme // June  EmptyDim 10 Nov - 19:15


Je te vends mon âme

You wait me, isn't it ?



feat : Yoshi & June

    Je regarde la fenêtre juste à côté de mon lit, il fait déjà jour ? Bas dis donc...à quelle heure je me suis réveillée !? Je me tourne d’un coup sec sur mon lit, et attrape mon portable sur la table de nuit, j’appuie sur le bouton de déverrouillage et...QUOI !? Il est déjà 10h !? Je jette ma couverture à l’autre bout de mon lit et me précipite sous la douche, comment j’ai pu ne pas entendre mon réveil !? Un jour si important en plus... la rencontre d’un ami d’internet n’est jamais anodine, surtout quand il est aussi important, je me lave quand même, histoire de pas sentir le porc une fois face à lui. Une fois sortie, je met du temps à choisir ce que je veut mettre, une robe ? Une jupe ? Un pantalon ? Aller la robe, ma préféré, histoire de marquer le coup. Elle est un peu courte quand même...Bon tant pis je mettrais un collant noir en dessous, pas envie de passer pour une aguicheuse non plus. C’est un ami quand même ! Je sèche mes cheveux, ne prend pas la peine de les attacher, ils sont toujours mieux lâchés, et puis j’aime bien ne pas avoir les cheveux attaché...
Une fois prête, j’attrape ma veste, sors de chez moi, dévale les escaliers et une fois dehors je me met à courir vers le lieu de rendez vous. Ce n’est pas trop loin de chez moi, ça nous arrangeais tout les deux d’ailleurs...je crois que c’est au bout de la rue et après je tourne à droite, il m’a dit... en face d’un bar...bon ok je ne me rappelle plus le nom mais c’est pas grave, je vais trouver quand même. Je jette un coup d’œil à ma montre, 10h30, un juron s’échappe de ma bouche, je risque d’être sacrément en retard, si je sors de chez moi à l’heure du rendez vous...
J’aurais dû le prévenir aussi que je n’étais pas très ponctuelle, je croise les doigts pour qu’il soit patient, mais je ne doute pas et je suis persuadée qu’il m’attendra. C’est un garçon gentil, un ami comme on en fait peu, ok je l’ai rencontré sur internet, et alors ? Internet n’empêche pas une belle amitié de se nouer, surtout quand c’est notre passion qui nous a permis de nous rencontrer ! Pour une fois je vais enfin pouvoir être moi-même, ouais enfin...c’est cool non ?
Je commence à m’essouffler, c’est quand qu’il faut tourner à droite ? Je m’arrête deux secondes à un embranchement, regarde la rue à droite, aperçoit l’enseigne d’un bar, bingo ! Je n’attend même pas que mon souffle soit complètement revenu, que je me met à courir de nouveau...pour m’arrêter 100 mètres plus loin parce que je n’en peut plus. Je me baisse quelques secondes et me met à souffler, je souffle encore, je reprends de l’air, j’en peut plus, je sens que mes jambes aussi n’en peuvent plus. Bon...tant pis, je vas devoir continuer en marchant, de toute façon courir ce n’est pas mon truc.
Je crois que je dois avoir les joues hyper rouges...bon au moins il saura que je n’ai pas flâner sur le chemin...J’aperçois maintenant quelqu’un adossé à un poteau en face du fameux bar.
Est-ce que c’est bien lui ? Je continue d’avancer quand même, malgré mon incertitude, quelle tête il va faire si je lui demande si il est yoshi et que...non, enfin c’est assez étrange comme question ? On ne s’est même pas dit nos prénoms...
Je fini par prendre mon courage à deux mains et lorsque j’arrive presque à sa hauteur, je lui demande, un peu trop direct peut être mais gardant quand même un sourire aux lèvres:
-Salut ! Alors c’est toi Yoshi ?
Sans tombé dans le cliché, je trouvais qu’il ressemblait bien au geek de base, les lunettes en moins, et loin d’être repoussant, oui très loin de l’être.



© sobade.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Anonymous


Je te vends mon âme // June  Empty
MessageSujet: Re: Je te vends mon âme // June    Je te vends mon âme // June  EmptyDim 10 Nov - 20:03

Je te vends mon âme
yoshi & june
Le temps paraissait long et Yoshi n'avait pas pensé à prendre son téléphone pour vérifier l'heure. Il n'avait pas mis sa montre non plus, ce qui lui permit de ne pas avoir notion du temps. Même si l'attente pouvait paraître particulièrement longue, il savait qu'il avait pris de l'avance, si bien qu'il passa son temps à observer le ciel pour diminuer son stress. Et s'il ne venait pas? S'il avait eu un imprévu qui l'avait empêché de venir jusqu'à lui? S'il l'avait vu et que, le trouvant ridicule, avait fait demi tour pour poursuivre sa journée tranquillement?  Combien de temps serait-il capable d'attendre? Le connaissant, cela pouvait durer la journée entière. Yoshi était un grand impatient, mais il était très endurant à ce niveau là, si bien qu'il s'était promis d'attendre autant de temps qu'il fallait.

Il essaya de se concentrer ailleurs pour ne pas être trop stressé, car lorsqu'il l'était, il était capable du pire. Partir en courant, s'évanouir ou encore être sur le point de vomir. Le contrôle qu'il avait de lui même était quasi-inexistant, si bien qu'il avait un don inouï pour s'engouffrer dans les pires situations. Il repensa au dernier film qu'il avait vu. Indiana Jones. Pour la énième fois. Certes, le moment où les nazis fondent le faisait toujours grimacer mais la qualité de l'effet spécial lui permettait de ne pas en être trop dégouté. Demain, il se visionnerait peut être le second, s'il ne rentrerait pas trop tard. Puis le troisième. Et enfin le dernier.

Il finit par cligner des yeux et observer les alentours. Quelques personnes passèrent et il se demanda à quoi pouvait ressembler Orange. Même cela, il n'avait pas pensé à lui demander, ce qui, d'un point de vue pratique, aurait été idéal. Il s'en était vaguement donné une idée, bien qu'il savait pertinemment qu'il pouvait complètement se tromper. Qui ne disait pas que ce dernier était un grand chauve baraqué, le genre de type qui, physiquement, le faisait fuir à toute jambe? Ou bien l'inverse. Un gamin qui avait atteint à peine la puberté. Il n'aurait pas l'air très fin si c'était le cas. Passer sa journée avec un gamin ne s'annonçait pas forcément très excitante. Et, c'était dans des moments pareils qu'il regrettait d'être aussi idiot. Pourquoi ne posait-il pas toutes les questions nécessaire avant un moment aussi important alors que d'autres l'auraient fait sans même y réfléchir?

Le temps passa et Yoshi commençait à se poser des questions. Etait-il arrivé autant de temps à l'avance ou bien étais-ce Orange qui était en retard? Il essaya de se rassurer, en ce disant qu'il devait être dans la circulation, ce genre de chose. Cela pouvait arriver. Oui, il n'y avait aucune raison de s'inquiéter pour l'instant. Il fallait qu'il y croit le plus fort possible pour ne pas commencer à paniquer. De toute façon, il attendrait, comme il se l'était promis. Mais tout de même, s'il ne venait pas, il aurait de quoi se poser des questions : était-il si nul que cela? Avait-il autant l'air d'un raté pour que même une personne comme Orange veule l'esquiver? Il soupira. Décidément, la poisse l'accompagnait partout où il allait.

Vint alors une jeune fille à sa rencontre. Il se prépara psychologiquement à lui répondre que, non, il n'avait pas l'heure sur lui, puisqu'il n'y avait aucune autre raison pour qu'une fille vienne naturellement jusqu'à lui.

-Salut ! Alors c’est toi Yoshi ?

Légèrement surpris, il leva la tête vers elle et fronça légèrement les sourcils. Avait-il raté quelque chose où quelqu'un avait parlé de lui pour une raison qu'il ignoré.

"Heu oui..."

Tout à coup, le déclic se faisait. Si ça se trouve, Orange ne pouvait pas venir et il avait envoyé sa sœur ou une amie pour lui avertir qu'il ne serait pas là.

"J'attends quelqu'un et.. enfin.. eum.. pourquoi au fait?"

Niveau communication, on pouvait faire largement mieux. Il voulait juste avoir confirmation du pourquoi elle était venue à sa rencontre, puisqu'il fallait bien qu'il sache la raison de ce qui avait pu empêcher son ami de venir jusqu'à lui.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Anonymous


Je te vends mon âme // June  Empty
MessageSujet: Re: Je te vends mon âme // June    Je te vends mon âme // June  EmptyDim 10 Nov - 20:43


Je te vends mon âme

You wait me, isn't it ?



feat : Yoshi & June

    Il semblait surpris, presque...outré que je lui adresse la parole ou non...pas outré...enfin bref sa première réaction me surpris aussi, son froncement de sourcil, son air choqué, je ne savais pas comment le prendre. Ça commençait mal...j’essaye de garder quand même mon sourire, parce que quand même, si c’est bien Yoshi je suis loin d’être mécontente de le voir ! Je continue de le regarder, attendant sa réaction, la redoutant même...
-Heu oui...
Il finit par me répondre, mon sourire s’élargit un peu plus, je ne m’étais pas trompée, j’étais à la fois soulagée et...ravie. Parce que d’une il semblait certes choqué de me voir, mais je voyait dans ses yeux qu’il n’y avait aucune méchanceté, et de deux parce que ce n’était pas un drôle de bonhomme, un pervers ou même un gamin, enfin vous voyez ce que je veut dire ? La première fois que j’ai rencontré quelqu’un que j’avais connu d’internet, c’était un gamin de 16 ans, plus intéressé par mon profil que pour ce que j’étais vraiment, si vous saviez le savon que j’ai pu lui passer...c’était génial comme moment, même si...c’était un peu humiliant au début. Depuis j’ai toujours eu un doute sur les personnes que je rencontre sur les jeux, ou les forums, on ne sait jamais qui vous parle...pour certain c’est perturbant, je veux bien le reconnaître, mais au moins internet à l’avantage de nous faire rencontrer des personnes incroyables, comme Yoshi. Je ne sais pas si je l’aurai vraiment croisé, comme ça, même si on habite dans la même ville.
-J'attends quelqu'un et.. enfin.. eum.. pourquoi au fait?
Je perds un petit peu mon sourire, il ne me reconnait donc vraiment pas ? Mais enfin...il doit pas y avoir 36 personnes qui l’intercepte, comme ça dans la rue, en lui demandant si c’est bien lui Yoshi !? Je baisse un peu les yeux, cherchant une réponse à lui donner, mais je ne sais vraiment pas quoi en penser de sa réponse...Je finis par relever les yeux vers lui, je passe ma main dans mes cheveux, pour remettre une mèche qui était descendu un peu trop sur mon visage, du coup je ne voyais plus rien. C’est gênant hein les mèches qui n’en font qu’a leur tête ? Je me pince les lèvres, cherchant encore une réponse et puis...en fin de compte je préfère foncer, et lui dire tout de suite :
-Bas...le quelqu’un que tu attend c’est moi...
Je redoute réellement sa réaction, il avait l’air persuadé que je n’étais pas celle qu’il attendait...
-Je suis Orange.hippocampe, enfin...maintenant je peut quand même te dire mon prénom quand même ?
Je souris, gentiment, enfin j’espère, et continue de parler :
-Moi c’est June, et toi ? J’imagine que tu vrai prénom c’est pas yoshi !
Mon sourire qui se voulait être gentil finit par se transformer en sourire gêné, bien contre moi mais...mais je ne sais pas vraiment pourquoi en fait...pourquoi ce serait gênant? C'est peut être normal qu'il ne me reconnaisse pas comme ça, après tout...



© sobade.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Anonymous


Je te vends mon âme // June  Empty
MessageSujet: Re: Je te vends mon âme // June    Je te vends mon âme // June  EmptyDim 10 Nov - 21:18

Je te vends mon âme
yoshi & june
A bien l'observer, elle était plutôt jolie. Très, même. Accoutrée d'une petite robe avec une veste par dessus, elle était le genre de fille à se situer habituellement à l'opposé d'où pouvait être Yoshi. De sa vie, mis à part sa soeur, il n'avait jamais fréquenter de fille. Les seules fois où cela était arrivé, c'était pour se moquer de lui, ou juste pour demander le chemin ou quelque chose du genre. Il avait fini par se faire une raison : l'amour, il devait tirer un trait dessus. Ce n'était pas tant qu'il ne voulait pas de l'amour, c'était plutôt l'amour qui ne voulait pas de lui. Pas une seule fois il n'avait osé avoir la chance de pouvoir avoir une petite amie un jour, et si un miracle devait se produire un jour, ce n'était certainement pas parce qu'il l'aurait déclenché. Sa sœur avait émis l'hypothèse de son éventuelle homosexualité mais les hommes n'étaient pas du tout de son goût et rien que s'imaginer dans les bras de l'un d'eux le faisait grimacer. Oh, cela n'avait rien d'homophobe dans ce geste, juste que ce n'était pas son truc, rien de plus.

Alors, quand cette jolie inconnue s'était approchée de lui, il n'avait pas songé un seul moment pouvoir avoir une quelconque chance. C'était même déjà presque un miracle qu'elle soit venue à lui de cette manière. Quoiqu'à bien réfléchir, il n'était pas repoussant. Ce n'était pas non plus un canon de beauté, avec ses petits muscles et son aspect frêle qui accentuait le fait qu'il avait plus tendance à recevoir les coups qu'en donner.

Cependant, la tournure de la conversation fut tout autre lorsqu'il lui demanda pourquoi elle lui demandait si c'était bien lui Yoshi. Son cerveau ayant déjà prévu le coup, il n'avait plus qu'à accuser le coup. Oui, sauf que voilà, les choses ne furent pas comme il se l'était imaginé. Du tout.

-Bah...le quelqu’un que tu attend c’est moi...

Il recula doucement la tête en clignant des yeux. Avait-il mal entendu? Quoi? Ou bien, y avait il une signification derrière tout ceci. N'ayant rien à dire, il attendit qu'elle s'explique puisque son esprit commençait à être confus.

-Je suis Orange.hippocampe, enfin...maintenant je peux te dire mon prénom quand même ?

A cet instant précis, son âme s'envola de son corps et il déconnecta. Le temps se figea et plus rien ne tourna rond. Le monde à l'envers, littéralement. Étant devenue une statue de marbre, son esprit, lui, était en chantier. C'était comme si des milliers de voix se mettaient à parler dans sa tête et qu'il n'arrivait pas à saisir le sens de ce qu'elles pouvaient dire. Il ne l'entendit même pas dire son "prénom" puisqu'il était trop préoccupé par ce qui venait de se passer. Car oui, c'était un évènement, précisément.

Qu'est ce que cela voulait dire? Lui faisait-on une mauvaise blague? Et pourquoi? Etait-il RÉELLEMENT possible que, depuis tout ce temps, il avait parlé à cette fille en croyant que... En voilà des idées! Fallait-il vraiment le croire? Qu'est ce que? Quoi?
Parmi toutes les hypothèses qu'il s'était donné sur l'apparence de son ami, le fait qu'il soit une femme était bien la dernière chose à laquelle il avait pensé. Dans un jeu comme le leur, la population féminine était si restreinte que pas une seconde, il n'aurait pensé que... et sa façon de jouer était... pas commune. Et.. mais...

Il finit par réagir en bougeant de quelques centimètres la tête et en reposant ses yeux sur elle. Toujours dans un état second, il ne savait même plus où il se trouvait ni même comment il s'appelait.

".. quoi?"

Ce fut comme si tous ses problèmes avaient disparus. Comme si le paysage autour d'eux avait fondu et qu'il n'y avait plus qu'elle et lui. Un fantasme, quoi.
Il eut un mouvement de recul, bien qu'il était difficile de reculer plus puisqu'il était appuyé contre le poteau sur lequel il l'avait attendue. Une de ses mains sur sa bandoulière, il retenait son coeur de peur qu'il lâche. Une petite crise avait fait irruption, mais il parvint à plus ou moins la maitriser.

"Je.. pardon.. il faut que.. je respire."

Il inspira profondément en évitant de croiser le regard de... Orange. Rien que l'idée qu'elle soit bien son "ami" paraissait encore trop irréaliste à ses yeux.
Il finit par s'asseoir sur un muret juste à côté pour reprendre un rythme cardiaque normal, se souciant peu d'elle pour le moment puisqu'elle était comme un rêve. Un électrochoc. Voilà la sensation que cela lui faisait. Il avait reçu un coup de foudre et ceux dans tous les sens du terme. Était-ce la vraie vie ou juste une fantaisie?
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Anonymous


Je te vends mon âme // June  Empty
MessageSujet: Re: Je te vends mon âme // June    Je te vends mon âme // June  EmptyDim 10 Nov - 22:02


Je te vends mon âme

You wait me, isn't it ?



feat : Yoshi & June

    Je...hein !? Qu’est ce qui lui arrive !? Pourquoi...comment...qu’est ce que...qu’est ce qui lui prend de...se comporter comme ça !? Je ne suis pas un monstre quand même ? Je veux bien reconnaître le choc de voir quelqu’un pour la première fois, mais là...il ne m’avait pas prévenu de sa réaction. Il est resté immobile quelques secondes, je suis sûre qu’il n’a même pas compris les dernières phrases que je lui ai dites. Ses yeux semblaient...vides, j’avais l’impression que...qu’il n’était plus là. Je fronce les sourcils, je préfère ne rien dire, attendre qu’il redescende sur terre, il finit par bouger et s’asseoir sur un muret à côté d’eux. Il fut pris d’une quinte de toux assez violente, il s’excusa, disant qu’il devait respirer. J’attendais, toujours au même endroit, ne sachant vraiment pas quoi faire, je me sentais un peu coupable...et je ne comprenais rien. Je le regardais tousser, encore et encore, ça me rappelait mon demi-frère qui faisait ça aussi quand il pleurait trop, il avait des quintes de toux aussi virulentes que Yoshi à ce moment. Enfin le rapprochement de Yoshi avec un enfant est...un peu étrange, mais à le voir ainsi ça me faisait vraiment penser à mon frère quand...quand on lui avoue un truc vraiment dur, il se met à pleurer puis il tousse. Est-ce que je dois m’attendre à voir Yoshi pleurer !? Je secoue légèrement la tête, sortant de ma torpeur, qu’est ce qui me prend de penser ça ? Pourquoi il se mettrait à pleurer ? Ok il est...très...surpris de me voir, mais au point de pleurer...c’est quand même un peu extrême.

Je finis par bouger et je vins m’asseoir près de lui, le regardant, l’air préoccupé par ce qui lui arrivait. Puis, gênée, je détache mon regard de lui, et fini par baisser les yeux pour regarder mes chaussures. Ce n’est pas très propre par terre...il y a deux ou trois mégots, de la mousse contre le muret, et un...mouchoir je crois, mais la pluie l’a partiellement détruit. Je garde toujours mon regard rivé vers le sol quand je prit enfin la parole, quand Yoshi avait réussit à se calmer un peu :
-ça va mieux...?
Je lui demande, un peu incertaine, à vrai dire je ne savais pas vraiment quoi dire...c’était tellement bizarre ce qui venait de se passer, comment rattraper le coup ? Enfin...le truc c’est que je voulais aussi comprendre sa réaction, mais j’hésite à lui poser la question, de peur qu’il me refasse encore la même « crise » .
Ayant assez étudié le sol, je finit par tourner la tête vers lui, il semblait toujours un peu choqué. Je n’allais pas rester comme ça sans qu’il m’explique quand même...je finis par me dire que j’avais le droit de savoir le pourquoi de sa réaction, et rajouta :
-Pourquoi tu à réagit comme ça ? Tu t'attendais pas...à ce que se soit...moi ?
J’ai voulu ma voix...douce, oui oui douce. Mais même avec toute la douceur du monde ma question reste indiscrète et je commence à regretter de l’avoir poser.



© sobade.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Anonymous


Je te vends mon âme // June  Empty
MessageSujet: Re: Je te vends mon âme // June    Je te vends mon âme // June  EmptyDim 10 Nov - 22:40

Je te vends mon âme
yoshi & june
Du calme. Il fallait se calmer. Il n'était pas conscient que sa réaction pouvait paraitre exagérée et pourtant, il ne pouvait s'empêcher d'en avoir fait tout un cinéma. Parce que, habituellement, il prévoyait toujours afin d'accuser le coup. Là, sa barrière avait été redressée, la raison pour laquelle il été totalement submergé. Certes, il allait s'en remettre, c'en était certain, il fallait juste lui donner un peu de temps puisque son cœur avait joué au tamtam tant il avait été... surpris. Et encore, c'était un mot bien faible pour décrire l'étonnement par lequel il avait fait soudainement face.

Le fait que son ami soit une fille, JOLIE qui plus est le mettait hors de lui. Scientifiquement, ce n'était pas possible. De toute façon, cela se voyait bien qu'elle ne l'avait jamais vu de sa vie, autrement, elle ne lui aurait probablement jamais adressé la parole. D'ailleurs, pour qu'il y ait une suite à ce rendez vous était presque chose impossible. Et il avait très mal commencé! Se rendant soudain compte de la situation, il sursauta, comme s'il se réveillait d'un profond sommeil. Enfin, il reposa son regard sur Orange dont il n'avait pas entendu le nom et s'aperçut qu'elle était toujours là. Là aussi, c'était comme un miracle pour lui. Elle n'avait pas fui. Elle n'avait pas laissé tomber. Décidément, cette journée promettait. Combien de temps allait-elle tenir?

Elle lui demanda si ça allait et il ravala sa salive pour pouvoir retrouver son calme. Une petite quinte de toux l'avait prit entre temps et c'était l'effet que ça lui faisait dans les moments où ses émotions prenaient le dessus. Fort heureusement, ça n'arrivait pas à chaque fois.

"Je.. je vais bien. Je crois." répondit-il d'une petite voix, baissant son regard au sol puisqu'il n'osait plus la regarder. Il se sentait incroyablement minable. Bien entendu, il avait toujours cette impression de lui même, mais là, plus accentuée qu'à l'habitude.

-Pourquoi tu as réagi comme ça ? Tu t'attendais pas... à ce que ce soit...moi ?

Là dessus, il finit enfin par la voir parce qu'il prit conscience de ce que sa réaction ait pu être mal interprété. Même s'il avait toujours un peu de mal à croire à ce qu'il venait de se produire, il décida de l'accepter, puisqu'il n'avait d'autres choix.

"Je.. ne sais pas. Non, je ne m'y attendais pas... pas du tout. Désolé, je m'étais fait une autre impression et.. enfin.. je..."

Il avait dit tout ceci dans la précipitations et prit un temps de pause pour essayer de parler un peu moins vite.

"Tu.. enfin.. tu es... mille fois mieux que ce que j'ai pu m'imaginer... de toi."

Et ce n'était rien de le dire. Se rendant compte de ce qu'il venait de dire, il se mit à rougir tout en se demandant ce qui lui avait pris. Ce n'était vraiment pas le moment de draguer, et pour cause, ce devait être le pire dragueur qui puisse y exister au monde.

"Pardon, ma réaction t'as peut être dérangée. C'est juste que..."

Il hésita une seconde avant de terminer sa phrase.

"J'ai pas l'habitude d'être.. avec une fille."
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Anonymous


Je te vends mon âme // June  Empty
MessageSujet: Re: Je te vends mon âme // June    Je te vends mon âme // June  EmptyDim 10 Nov - 23:14


Je te vends mon âme

You wait me, isn't it ?



feat : Yoshi & June

    Alors que j’avais réussit à relever mon regard vers Yoshi, lui n’osait plus du tout bouger le siens, les yeux rivés vers le sol, le fixant. Bien sûr que ma question l’avait mis mal à l’aise, qu’est ce qui m’a pris de lui demander ça...aussi directement, mais d’un côté je pouvais me le permettre, c’est mon ami, j’ai le droit de lui poser ce genre de question...ce n’est pas comme si c’était un inconnu, loin de là.
-Je.. ne sais pas. Non, je ne m'y attendais pas... pas du tout. Désolé, je m'étais fait une autre impression et.. enfin.. je...
Il finit par répondre, encore choqué. Une autre impression... ? Il me voyait comment ? Sincèrement dès qu’il à dit cela la question me démangeait, mais je devrais quand même la garder pour moi, déjà que la dernière je vois bien qu’il a du mal à y répondre alors si je lui en pose encore une autre, il risque de repartir. J’ai l’impression qu’il va refaire une « crise » à tout moment, je ne sais pas pourquoi, ça me rend mal à l’aise et maladroite, je ne sais pas vraiment comment me comporter avec lui. Sur le jeu c’était plus facile c’est sûr...à croire qu’il est beaucoup plus timide dans la vraie vie.
"Tu.. enfin.. tu es... mille fois mieux que ce que j'ai pu m'imaginer... de toi."
J’écarquille les yeux en entendant cela, mille fois mieux !? Mais...quelle image il avait vraiment de moi !? Si il pensait comme beaucoup de gameurs que les homologue féminins était moches ils se fourraient pour la plupart le doigt dans l’œil, je ne me vante pas d’être jolie loin, très loin, de là mais juste que...sa réplique me gêne un peu. La seule chose qui pourrait l’excuser c’est le ton qu’il a prit pour me répondre, il avait parler moins, presque à voix basse, gêné lui aussi, aucune méchanceté, je trouvais même ça gentil, sincèrement je le vois mal insulter ou dire du mal de quelqu’un. Il se mit soudain à rougir, comme si il se rendait compte de ce qu’il venait de dire. Il se dépêcha de s’excuser, puis rajoute après quelque chose qui m’étonnai encore plus :
-J'ai pas l'habitude d'être.. avec une fille.
Mes yeux déjà bien rond, je ne pouvais pas faire plus pour montrer mon étonnement. Il n’a jamais trainé avec des filles ? Pourtant, si je me rappelle bien, il est un peu plus vieux que moi, c’est quand même étrange d’être à ce point gêné parce que je suis juste une fille. Est-ce qu’il serait homosexuel ? Ouai non...là c’est tombé dans le cliché profond, facile et très bas. Surtout qu’il vient de me dire que j’étais « mille fois mieux » qu’il ne le pensait, un gay n’aurait pas vraiment dit ça, enfin je ne sais pas...
Mais...si ça le gêne tant que je sois une fille, pourquoi alors il m’a donné rendez-vous !?  C’est quand bizarre, vous ne trouvez pas ? Je fronce les sourcils en même temps que cette pensée s’impose dans mon esprit, puis sans résister je finis par lui demander :
-Pourquoi tu m’a demandé de venir alors ? Tu savais bien que...j’étais une fille.  



© sobade.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Anonymous


Je te vends mon âme // June  Empty
MessageSujet: Re: Je te vends mon âme // June    Je te vends mon âme // June  EmptyLun 11 Nov - 17:32

Je te vends mon âme
yoshi & june
De sa vie, il ne s'était jamais trop approché d'une fille. Il n'y eut même pas de tentative d'essai, bien que son frère et sa sœur avait essayé de lui arranger quelques coups. Évidement, ils s'étaient tous terminés sur un échec, aucune fille n'ayant eu la capacité de supporter la personnalité du garçon jusque là. Yoshi savait qu'il n'était pas quelqu'un de facile à vivre. Qu'en général, une femme cherchait la sécurité chez un homme et qu'il n'avait aucune protection à fournir. Il n'avait rien de très masculin chez lui, juste l'apparence.

Le fait qu'elle soit véritablement son ami "Orange" le mettait dans l'embarras puisqu'il sentait un poids encore plus énorme que s'il avait été réellement un homme, comme il se l'était imaginé au départ. Se faire voir d'une certaine matière par un homme ou une femme était différente et même s'il n'avait pas la ferme intention de lui plaire, il ressentait comme une contrainte de paraitre "mieux" parce que c'est une fille que si ça avait été un garçon. Et puis, même si elle était particulièrement jolie avec ses longs cheveux bruns et son regard de jeune chaton, il en demeurait pas moins qu'il aurait beau s'imaginer tous les scénarios possible, jamais l'un d'eux ne se réaliserait. L'optimisme avait ses limites.
S'il se sentait autant ridicule d'un coup, c'était bien pour cette raison. S'il pouvait s'enterrer et ne plus jamais revenir, il ne raterait pas l'occasion de le faire. S'il se comportait ainsi lors des premières minutes, qu'allait il en devenir des suivantes?!

"Pardon"

Paraitre ridicule était une excuse justifiable pour se faire pardonner à ses yeux. Il avait tellement l'impression d'être un poids qu'il s'en excusait, car cela pesait lourd dans sa conscience. Il s'en voulait tellement que c'en était insupportable.

- Pourquoi tu m’as demandé de venir alors ? Tu savais bien que...j’étais une fille.

Il leva les yeux vers elle en se demandant si elle n'avait réellement pas compris qu'il pensait voir un garçon à son arrivée. Et, à y repenser, il ne se souvenait pas qu'elle lui ait préciser lors de leur parties qu'elle était bien de sexe féminin. Il finit par baisser le regard, honteux, au sol en se maudissant d'être aussi idiot.

".. bin.. justement.. non."

Il se frotta la nuque, tout gêné.

"Je.. je pensais avoir à faire à... un garçon depuis le départ. Je suis désolé, j'aurais du penser à.."

Yoshi n'était pas dans le type "cliché". Il savait bien que les filles aussi jouaient au jeux vidéo. Mais la généralité et le jeu en question lui avait fait supposer que et lui avait fait défaut. En revanche, elle, n'avait visiblement eu aucun doute quant à son sexe. Sans parler que n'y connaissant rien aux filles, il avait plutôt du mal à déterminer qui est qui dans la société s'il ne le voyait pas de ses propres yeux. Mais elle n'était pas au courant de cela et il se demandait quelle en serait sa réaction si elle serait amenée à le connaître davantage.

"Comme je t'ai dit, je n'ai pas l'habitude d'être avec des filles" poursuivit-il d'une petite voix calme, presque timide. "Il y a juste ma soeur mais ma soeur c'est.. euh.. c'est particulier. Je ne la considère pas comme une 'fille' à part entière puisque c'est ma sœur. C'est... différent. Enfin je... je suis désolé pour m'être trompé sur toi."

Yoshi était un garçon décidément bien compliqué. S'il avait su qu'orange.hippocampe était une fille dès le début, il n'aurait sans doute jamais eu le courage de lui parler, même par le biais du jeu.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Anonymous


Je te vends mon âme // June  Empty
MessageSujet: Re: Je te vends mon âme // June    Je te vends mon âme // June  EmptyDim 8 Déc - 11:44


Je te vends mon âme

You wait me, isn't it ?



feat : Yoshi & June

    Je ne crois que je n’ai jamais vu quelqu’un d’une timidité aussi extrême. J’avais l’impression qu’il allait mourir sur place tellement il semblait choqué, et non je n’exagère pas. Je dois bien avouer qu’a un âge moi aussi je me suis montrée timide, mais à ce point...je me trouvais être un cas désespéré quand j’étais gosse, j’ai la preuve en face de moi qu’il existe bien pire.
Il releva son regard sur moi, il ne tient pas deux secondes et le rebaisse immédiatement et me répond :
-... bin.. justement.. non.
Est-ce que j’ai oublié de préciser que j’étais une fille ? Comment a-t-il pu croire que j’étais un garçon ? Bon je crois avoir la réponse à ma première question, je ne lui ai jamais directement dit que j’étais une fille, mais je pensais que ça aurait été assez clair, ma façon de jouer, de parler etc...ou alors je cache diablement bien mon jeu. Cette hypothèse ne me déçoit pas, moi qui n’aime pas vraiment avouer à tout le monde que je suis une dingue du clavier et de la souris, me voilà plutôt ravie d’apprendre que j’arrive à cacher que je sois une fille, j’ai toujours l’impression qu’une fille qui joue à des jeux vidéos c’est pas très...normal, je sais c’est idiot de penser cela mais...qui aime vraiment les filles comme ça à part...peut être Yoshi ? Non c’est un mauvais exemple, il ne savait pas justement que j’étais une fille, mais maintenant qu’il m’a réellement vue je me demande si son comportement va changer (hormis le fait qu’il a l’air très timide, mais ça...ça peut s’arranger avec le temps).
-Je..je pensais avoir à faire à... un garçon depuis le départ. Je suis désolé, j'aurais du penser à...
J’avais l’impression d’avoir affaire à une petite souris, apeuré de voir un chat en face de lui. Il continue d’une voix tout calme, qui cachait mal sa timidité :
-Comme je t'ai dit, je n'ai pas l'habitude d'être avec des filles. Il y a juste ma sœur mais ma sœur c'est.. euh.. c'est particulier. Je ne la considère pas comme une « fille » à part entière puisque c'est ma sœur. C'est... différent. Enfin je... je suis désolé pour m'être trompé sur toi.
Je ne sais pas trop ce que je dois faire, essayer de le rassurer serait une bonne chose, mais comment ? J’hésite à le toucher, de peur de « l’effrayer » encore plus. Je ne fait alors qu’un sourire, mais un sourire que je voulais gentil, de toute façon je n’étais pas en colère contre lui, pourquoi faire ? C’est mon ami après tout, il y a eu un malentendu ok, mais je ne peut pas lui en vouloir, j’aurais du lui dire, enfin...vu sa réaction si je lui avait dit il ne m’aurait peut être pas reparlé...Bof...vaut mieux de ne pas essayer de penser à ce qui aurait pus arriver si je l’avais fait, maintenant que tout est clair peut être que ce seras mieux ? Enfin...quand il aura compris que même si je suis une fille il n’a rien à craindre de moi.
Je finis par hausser les épaules, et je dit en gardant mon sourire :
-Pas grave, ce qui compte c’est qu’on se soit rencontré maintenant non ? Je suis contente de te voir !
Je finis par me lever, j’avais besoin de bouger, il commençait à faire un peu froid, on est resté longtemps assis là. Je regard aux alentours et aperçois l’enseigne d’un café, mon regard revient vers Yoshi, et je continue :
-Si tu veux on peut aller au café là bas, il fera plus chaud, il commence à faire un peu froid.
 



© sobade.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Anonymous


Je te vends mon âme // June  Empty
MessageSujet: Re: Je te vends mon âme // June    Je te vends mon âme // June  EmptySam 14 Déc - 22:28

Je te vends mon âme
yoshi & june
Le jeune homme se demandait lui même pourquoi une telle réaction avait lieue d'être. Il se sentait honteux et ça l'enfonçait encore plus. Son manque cruel d'assurance était bien trop flagrante et trop souvent, ça lui coutait cher. Dans ces moments, il regrettait d'exister. Pourquoi sa misérable vie devait elle se résumer à cela? Un garçon qui ne savait même pas qui il était lui même, une âme errante, un.. un rien. Dans ces moments là, ou presque tout le temps d'ailleurs, il avait l'impression d'être une huître vide : il avait encore sa coquille mais il n'y avait rien à l'intérieur, pas âme qui vive. Il se demandait même pourquoi il était comme cela, puisque à côté de lui, sa sœur et son frère étaient des êtres humains parfaitement normaux - quoique Toad était aussi un spécimen à lui tout seul -.

Alors qu'il s'était attendu à faire face à un homme, ou alors au moins un garçon, voilà qu'une superbe fille était venue à sa rencontre. Il s'était senti si gêné qu'il n'avait plus su où se mettre. Il était aussi rouge qu'une pivoine et portait désormais un réel intérêt pour le sol. Il ne lui en voudrait pas si elle décidait de partir, impatiente ou même déçue, puisque de toute façon il avait la certitude qu'il était un raté fini. Mais dans un autre sens, il songeait à tout ce qu'il avait pu traverser avec.. elle, et il se disait que ce serait peut être pas son genre. En fait, il ne savait plus trop, il était complètement perdu. Embrouillé. Désordonné. Plus rien ne fonctionnait puisque ce n'était pas comme il l'avait imaginé.

Il osa jeter un regard sur son.. sur sa quoi exactement? Amie? Est ce qu'on pouvait ainsi dire les choses? Connaissance peut être. Même ça, il n'était pas capable de le définir, de mettre un nom sur ce qu'ils avaient traversé, même à travers un jeu vidéo.
Elle avait été son réel souffle. A chaque fois qu'il lui avait adressé la parole, il s'était enfin senti exister, comme si le monde s'ouvrait à lui. Pour la première fois de sa vie, il s'était dit qu'il était capable lui aussi d'avoir des amis. Même sa famille avait noté une touche d'épanouissement depuis qu'ils se connaissaient.

-Pas grave, ce qui compte c’est qu’on se soit rencontré maintenant non ? Je suis contente de te voir !

Il leva la tête et esquissa enfin un sourire. Il se frotta l'arrière de la tête en essayant de se reprendre le plus possible et d'avoir contrôle de lui même.

"Je.. oui, tu as raison. Tu dois te dire que je suis un parfait idiot. Je suis vraiment désolé, une fois de plus."

Elle, parce qu'il ne connaissait pas son nom et que si elle lui avait dit, il ne l'avait pas entendu, regarda aux alentours et proposa de s'installer à un café aux alentours. Étant un peu plus confiant, il hocha la tête pour signaler son accord sur cette proposition en essayant quand même de ne pas trop la regarder. Il ne savait pas de quoi il serait capable s'il la fixait trop longtemps, d'autant plus que.. ce n'était pas vraiment chose à faire, surtout avec une fille.

"Si tu veux, on peut aller à celui là, là bas." finit-il par dire en montrant l'un d'eux du doigt.
Cette fois ci, il replongea son regard sur elle en espérant qu'elle accepte. Son coeur faisait tellement "boom" dans sa poitrine qu'il se demandait comment elle faisait pour ne pas l'entendre. Pas qu'il n'espérait quoique ce soit vis à vis d'elle, mais parce qu'il était encore sous le "choc" de sa surprise.

"Et... eum.. je.. tu as quel âge exactement?" lui demanda-t-il sous une pointe de curiosité et peut être même pour se rattraper.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Je te vends mon âme // June  Empty
MessageSujet: Re: Je te vends mon âme // June    Je te vends mon âme // June  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Je te vends mon âme // June

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» My Body Needs A Hero, Come And Save Me ♪♫ (Pv June ♥)
» » Crazy Little Pony {June Lewis}
» Blood Angels+Orcs de Bloodbowl à vendre
» SOSpour l'"opération de June X york aveugle 13a,3kg fracture
» Un petit verre après le boulot ! (Pv June & Caleb)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SNOWFLAKE LANE :: WE LOVE TO FLOOD :: the archives :: Les RPs & formsprings-